Suki Gakuen ♥
Bienvenue à Suki Gakuen ♥

Ce forum était anciennement lié à Amour Sucré d'où l'adresse mais ce temps est révolu, nous vous proposons ici d'incarner des personnages parfaitement imaginaires et de venir les faire évoluer dans notre lycée ♥

Connecte-toi / Inscris-toi vite ! ☺


Bienvenue au lycée Suki Gakuen, où amour et conflits se mêlent pour un endroit unique au monde ♥
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Tu le sens le cours de bouffe... ? [PV : Marthou ♥ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 30
Date d'inscription : 10/04/2015
MessageSujet: Tu le sens le cours de bouffe... ? [PV : Marthou ♥ ] Dim 26 Avr - 15:55


© Yamashita sur épicode

And I want
to cook at school


feat. Martham Goldsmith


Julian avait une sucette à la prune entre les lèvres et déambulait dans les couloirs. Vous vous demandez ce qu'il foutait là alors qu'il était censé aller dans sa salle de classe qui était, stratégiquement, dans son dos... ? Et bien posez-vous la question. Julian traînait son impassibilité chronique dans les couloirs, et se dirigeait stratégiquement vers la salle où allait se dérouler un cours de neurologie. Oui, il séchait un cours de mythologies antiques pour un cours de neurologie, c'était très logique.

Julian marchait, donc, et alors que le cours allait commencer par le traditionnel « Aujourd'hui nous verrons » du professeur, et que la porte se refermait, notre Platiné bâilla en ouvrant la porte, réajusta la bandoulière de son sac sur son épaule, et s'étira de tout son long. Il referma la porte derrière lui, n'ayant absolument pas l'impression d'avoir coupé le professeur qui le regarda avec un air mi-pincé mi-exaspéré mi-énervé.

- « Je te rappelle, Nightshade, que tu es censé être dans un cours propre à ta licence, et qui ne se déroule malheureusement pas dans cette salle. »

Notre Platiné se retourna vers le professeur, aussi expressif qu'une poignée de porte, avec un sourire adorable aux lèvres ( un peu trop adorable pour être sincère, signifiant clairement qu'il se foutait ouvertement de la tronche de cet enseignant ), et sa voix transpirait l'insolence. Et pourtant, tout dans son attitude puait l'impassibilité et la nonchalance.

- « Et je vous rappelle que je suis ce cours depuis le début de l'année, monsieur... Vos cellules gliales sont en déficit, les informations ont du mal à atteindre votre cerveau, selon toute vraisemblance... »

Et un bâillement en prime... Mais c'est qu'il envoyait du fat, le Julian ! Traînant des pieds comme un mollasson, il alla s'asseoir à côté d'une chevelure rougeoyante, callant son pied gauche sur la chaise, et le genou droit contre le rebord de la table, après avoir sorti ses affaires au préalable. Et le cours commença alors, non sans que le très estimé professeur de neurologie lui lance des regards noirs de temps à autres, qu'il soutenait par ses yeux désintéressés et impassibles. Le tout en prenant des notes de sa main droite, et en dessinant de sa main gauche.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martham Goldsmith
Graphiste mafieux badass
Graphiste mafieux badass
avatar
Messages : 477
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 19
Localisation : Tombant du haut de ta plus grosse connerie

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 20 ans
Orientation Sexuelle: Hétéro
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Re: Tu le sens le cours de bouffe... ? [PV : Marthou ♥ ] Lun 27 Avr - 20:32

Tu le sens le cours de bouffe... ? pv Julian



  • "Antipasto"

    Comme tous le monde le sait, je dors, souvent je dirais même tous le temps. Il y a toujours une occasion pour dormir et les cours en sont les meilleurs. Je n'ai qu'a fourrer ma tête entre mes bras et dormir. Enfin dormir est un grand mot, je ne dors pas vraiment, ou en tous cas pas à chaque fois. J'ai beau en avoir dans la tête, j'ai tous de même besoin d'écouter parfois, et j'ai bien dis parfois, dans ces moments là je somnole. Je dors à chaque cours, pourquoi? C'est simple, l'anglais c'est facile, fuck l'espagnol, j'ai pris le russe surtout que je sais déjà le parler, alors je triche, où même la neurologie! C'est chiant la neurologie...Alors puisque je n'ai rien d'autre de mieux à faire je dors. A la rentrée le prof l'avait très mal pris. Et le principale et les autres professeurs lui on répondu "C'est comme ça qu'il est...on peut rien y changer, parfois il se réveille, parfois non." Je le sais car il me l'a dit, avec son regard haineux me demandant, non m'ordonnant même, d'arrêter de roupiller pendant les cours de monsieur.
    Bien sûr, quand il a vu les notes, il ne pouvait que se taire et ronger son frein. Pourtant beaucoup de professeurs ont finis par s'habituer et même a s'en amuser, quand par moment j’émergeais de mon sommeil et tendais l'oreille, c'était un jour à marqué " d'une pierre blanche". Un jour sacrée. Mon ancienne professeur d'anglais, elle, le marqué dans le coin du tableau.
    Mais navré monsieur....dont je me rappelle même pas le nom, aujourd'hui je dors. Et je compte bien dormir jusqu'à la fin du cour. Enfin si bien sûr personne ne se met à côté de moi. Parce que je sais qu'il/elle va finir par me fixer un moment et me faire fixer me rends mal à l'aise. J'arrive toujours en avance pour me placer là ou je veux, c'est à dire bien à côté de la fenêtre. Au moment même ou tous le monde rentre, je fourre ma tête dans mes bras. Je crains que la plupart de mes camarades n'ai jamais vu ma tête. Tant mieux...dans un sens...non? Mais le professeur ne débuta pas la cours non, il commença par beuglé quelque chose.

    -Je te rappelle, Nightshade, que tu es censé être dans un cours propre à ta licence, et qui ne se déroule malheureusement pas dans cette salle.

    Un mec qui n'est pas de la classe? C'est pas comme si Martham connaissait quelqu'un dans sa classe.

    - « Et je vous rappelle que je suis ce cours depuis le début de l'année, monsieur... Vos cellules gliales sont en déficit, les informations ont du mal à atteindre votre cerveau, selon toute vraisemblance... »


    J'aurai bien applaudit devant ces belles paroles mais j'avais la flemme, la flemme....
    Il c'était surement assis à côté de moi, je sentais une présence mais heureusement aucun regard porté sur ma personne. Alors je pouvais m'assoupir tranquillement, sans aucun problème. Dormir....je vais dormir...pro-
    Un bruit singulier me fit sursauter, merde, j'ai faim. Ah oui, il est 12h, c'est le cours de 12h et je n'ai rien mangé ce matin....

    -Ho fame , voglio spaghetti al nero di seppia... marmonnai-je.

    Je ne sais pas me plaindre en français, il faut que je le fasse en italien, c'est automatique chez moi.
    Ah....mon royaume pour des spaghetti à l'encre de seiche et au crevette....si seulement je pouvais rentrer chez moi...dormir apaisera peut être mon estomac.  





_______________________________________






Confucius a dit "C'est quand un moustique se pose sur tes testicules que tu comprends que la violence n'est pas toujours une solution"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://edonokuroitaiyo.forum-canada.com/
Messages : 30
Date d'inscription : 10/04/2015
MessageSujet: Re: Tu le sens le cours de bouffe... ? [PV : Marthou ♥ ] Ven 1 Mai - 9:16


© Yamashita sur épicode

And I want
to cook at school


feat. Martham Goldsmith


Julian avait toujours sa sucette à la prune entre les lèvres. Naturellement, le prof avait encore une fois tenté de le mettre amablement dehors, et naturellement, Julian avait laissé son insolence des plus gentilles répliquer. Et aller s'asseoir à côté de la seule personne qui ne l'énervait pas à essayer de lui parler toutes les secondes. À savoir ; l'Écarlate. C'était le seul à être civilisé. Le seul. Expliquez-lui comment une telle chose est possible, s'il vous plaît... ? Il s'assit confortablement, et finit par poser ses pieds sur la table. Sans aucune gêne, non. Il prit son calepin de notes sur ses cuisses et continua d'écrire ( notez qu'il ne lisait même pas ce qu'il écrivait ). Et, accessoirement, arrêta de dessiner quand il se rendit compte que les traits formaient des raviolis.

-Ho fame, voglio spaghetti al nero di seppia...
- « Les pâtes napo sont pas mal aussi... »

Le prof s'était retourné vers l'Écarlate, qui somnolait à moitié et fronça les sourcils. Pour venir se planter juste devant lui, avec sa mine mi-exaspéré mi-agacé mi-chieur de service.

- Goldsmith, je suppose que vous savez de quoi je parle ?
- « Monsieur, je suppose que vous savez que vous ne parlez pas très fort en plus d'être soporifique... ? »
- Alors Nightshade, je suppose que vous savez de quoi parle le cours... ?
- « De la multiplication de la vitesse des influx nerveux électriques par les cellules gliales. »
- Bien... Goldsmith, je suppose que vous savez quel aspect nous venons d'aborder ?

Le prof regardait l'Écarlate tandis que Julian bâillait silencieusement et discrètement cela dit. Il fouilla dans son sac, en sortit ses petits biscuits faits maison. Des sablés aux amandes. Et il posa le sachet au beau milieu de la table, faisant comprendre à l'autre du regard qu'il pouvait se servir s'il le voulait. Toujours aussi impassible, Julian s'arrêta de prendre des notes, prit son calepin à dessin, et continua de dessiner les raviolis fumantes dans leur assiette, avec quelques herbes par-ci par-là. Bon, il allait continuer son cours ce prof oui ou non... ?




H.R.P:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martham Goldsmith
Graphiste mafieux badass
Graphiste mafieux badass
avatar
Messages : 477
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 19
Localisation : Tombant du haut de ta plus grosse connerie

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 20 ans
Orientation Sexuelle: Hétéro
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Re: Tu le sens le cours de bouffe... ? [PV : Marthou ♥ ] Lun 11 Mai - 17:18

Tu le sens le cours de bouffe... ? pv Julian



  • "Primavera"

    - « Les pâtes napo sont pas mal aussi... »

    Pâtes....napo.....Pâtes napo? Mon voisin viens t-il de me répondre?! Bon en même temps, il suffisait pas d'être un génie pour avoir compris que je parlais de bouffe et de pâte. Mais....les pâtes napolitaine ...c'est merveilleux les pâtes napolitaines. Je devais féliciter ce mec pour avoir dit quelque chose d'aussi intéressant mais en émergeant de mes bras il y avait quelqu'un , cet idiot. Il était là. C'était la troisième fois de l'année qu'il voyait ma tête.

    - Goldsmith, je suppose que vous savez de quoi je parle ?
    - « Monsieur, je suppose que vous savez que vous ne parlez pas très fort en plus d'être soporifique... ? »
    - Alors Nightshade, je suppose que vous savez de quoi parle le cours... ?
    - « De la multiplication de la vitesse des influx nerveux électriques par les cellules gliales. »
    - Bien... Goldsmith, je suppose que vous savez quel aspect nous venons d'aborder ?

    Je le regarda droit dans les yeux, avec mon œil bien sûr, m'enfin vous voyez le truc! Je vis apparaitre le paquet de sablé au amande dans le coin de mon œil, en attrapant un et le dévora sous ces yeux. La provocation mec, la provocation.
    Il fronça les sourcils et je lui fit mon plus beau sourire, puis repris un sablé. Bien sûr qu'il fallait reprendre un sablé.
    Il se retourna et commença a marmonner...
    -Mais bien sûr qu'il le sait, monsieur le génie sait tout au fond! C'est pas comme si il allait avoir encore la note maximale au prochain examen! Grrr....
    Après avoir fini de dévorer mon sablé, mon regard se dirigea vers "Nightshade"? C'est un prénom plutôt cool, Goldsmith est bien mais c'est beaucoup trop ironique pour moi avec mes yeux dorée et mes cheveux de couleur presque rubis, non? Je préfère le nom de ma mère, Caleili.
    C'était un blond, voila. J'ai la fâcheuse habitude de définir les gens par leur couleur de cheveux oui, mais tous le monde fait pareil non?
    Il n'avait pas grand chose d'exceptionnel, il était pas moche, mais je suis un mec qu'est-ce que j'en sais hein quand d'autre gars on une belle-gueule? C'est surement parce que je m'en préoccupe pas en vérité.
    -Merci pour les sablés.
    J'avais pas envie de parler mais je me devais quand même d'être poli. Comme on dit chez moi "On peut vous tuez pour moins que ça".



_______________________________________






Confucius a dit "C'est quand un moustique se pose sur tes testicules que tu comprends que la violence n'est pas toujours une solution"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://edonokuroitaiyo.forum-canada.com/
Messages : 30
Date d'inscription : 10/04/2015
MessageSujet: Re: Tu le sens le cours de bouffe... ? [PV : Marthou ♥ ] Jeu 14 Mai - 20:26


© Yamashita sur épicode

And I want
to cook at school


feat. Martham Goldsmith


Julian posa les biscuits au milieu de la table et croisa les jambes ( ses pieds étant toujours sur la table, précisons-le ). Autant dire que déjà, le professeur en voyait des vertes et de très mûres. Le summum fut quand le dénommé Goldsmith se contenta de fixer le prof en mangeant un sablé, puis deux. Bref, une attitude autant provocatrice que la position nonchalante au possible que Julian avait pris. Le prof fronça les sourcils.

- Nightshade, tu poses tes pieds sur au sol. Et toi Goldsmith... Suis le cours., il se retourna, grommelant à lui-même. Mais bien sûr qu'il le sait, monsieur le génie sait tout au fond ! C'est pas comme si il allait avoir encore la note maximale au prochain examen ! Grrr...

Julian en profita pour bâiller à s'en décrocher la mâchoire, et prit un sablé à son tour. Et en profita pour poser une bouteille d'eau sur la table après en avoir bu une gorgée. Bah quoi ? Il avait faim et il avait soif. Il trifouilla dans son sac et fourra entre ses lèvres une sucette à la prune. Finalement, son voisin du moment le remercia, ce à quoi Julian répondit par le traditionnel signe du « peace and love », soit index et majeur gauches levés et tous les autres doigts de la main repliés, à l'intention de Goldsmith. Ce qui signifiait « y a pas d'quoi, man ».

- Arf, c'est pas bon... J'ai envie de me faire des pâtes napolitaines, now...

Le cours continuait, et il prenait des notes. S'arrêtant assez fréquemment pour perfectionner son dessin de raviolis, qui devint de plus en plus réaliste. À la réflexion, il aurait dû utiliser de l'aquarelle, ça aurait été mieux... Toujours aussi impassible et nonchalant que d'habitude, il se mit alors à dessiner le Baron Samedi. Il arrêta finalement, et quand le cours s'acheva, il sortit à la vitesse de l'éclair. Il s'arrêta tout de même après le seuil de la porte ( après s'être déporté sur le côté pour ne pas gêner ), et avec sa tête d'impassible, il attendit de voir Goldsmith.

- Sinon, ça te tente un cours de bouffe ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martham Goldsmith
Graphiste mafieux badass
Graphiste mafieux badass
avatar
Messages : 477
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 19
Localisation : Tombant du haut de ta plus grosse connerie

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 20 ans
Orientation Sexuelle: Hétéro
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Re: Tu le sens le cours de bouffe... ? [PV : Marthou ♥ ] Dim 17 Mai - 19:01

Tu le sens le cours de bouffe... ? pv Julian



  • "Secondo"

    - Nightshade, tu poses tes pieds sur au sol. Et toi Goldsmith... Suis le cours., il se retourna, grommelant à lui-même. Mais bien sûr qu'il le sait, monsieur le génie sait tout au fond ! C'est pas comme si il allait avoir encore la note maximale au prochain examen ! Grrr...

    Devais-je prendre ça mal? Ou était-ce une reproche avisé de monsieur le professeur pour se plaindre de ma flemagite aigu et surtout de mon génie? Je ne suis pas quelqu'un de très arrogant - ou pas - mais je sais reconnaitre, mon intelligence. Si il est jaloux et bien qu'il reste jaloux. Je n'en n'ai que faire. Ou dans le langage de maintenant : J'en ai rien à foutre. Ma faim s'étant calmé, ma main ne s'approcha plus du paquet, je n'allais pas non plus tous bouffer? Il fallait que je me calme quand même. Un merci s'échappa de mes lèvres. Si en plus j'en bouffais et que je ne le remerciais pas, où irait le monde?! Il me fit un amicale "Peace", ou il me disait que 2 de plus ne me tuerait pas. Moi et le langage avec les mains. Mais cela voulait surement dire "De rien". Surement.  

    - Arf, c'est pas bon... J'ai envie de me faire des pâtes napolitaines, now...

    De faire des pâtes napo? C'est pas très compliqué, c'est même plutôt facile je dois dire. Mais il est vrai que je n'ai pas fais de pâtes napolitaine depuis longtemps. Non c'est vrai, cela fait 2 semaines que je n'ai pas cuisiné parce que ma mère, en profitant de l’absence de mon frère et de ma nièce a décidé de squatter chez moi, et donc fais la cuisine. Parce qu'il serait impensable que ma propre mère apprenne que je sais utiliser un four et un couteau, non pour tuer mais pour cuisiner. Pire, si elle apprenait que je cuisine mieux qu'elle, se sera le Ragnarök, l'apocalypse, la fin du monde. Mais bon c'est pas difficile d'être meilleur qu'elle en cuisine, elle a toujours détesté cuisiner, et la cuisine semblait bien le lui rendre. Ou c'était très moche mais mangeable ou très beau et totalement infecte. Elle savait cuire des pâtes au moins. Et parfois des œufs, j'ai bien dis parfois. Alors je préférais lui dire ou que je n'avais pas faim ou que j'avais mangé autre pars pour m'empêcher se supplice. Quand le cours fut ENFIN terminé je fus le dernier à quitter la classe sous le regard hostile de mon chère et tendre professeur de neurologie. Je me demande encore pourquoi je vais en prépa médecine depuis 2 ans maintenant si pour, au final, même en ayant reçu mon doctorat, je n'utilise pas mon diplôme. Je suis peut être trop têtu, peut être devrais-je arrêter maintenant. Peut être. Alors que je quittais enfin cette maudite salle, je revis le visage de mon voisin. Mec, tu m'attendais? C'est mignon! Attends...pourquoi tu m'attends? C'est suspect, j'ai des dettes de sablées aux amandes?! Non....non il n'a pas l'air de vouloir parler de ça.

    - Sinon, ça te tente un cours de bouffe ?

    Sans dec? C'est vrai? Cuisiner la maintenant? Mais où? Ce serait avec plaisir, mais...avec un parfait inconnu, comme ça? Ah bha....ok soyons fou.

    -....Pourquoi pas? Mais où, quand, comment?






_______________________________________






Confucius a dit "C'est quand un moustique se pose sur tes testicules que tu comprends que la violence n'est pas toujours une solution"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://edonokuroitaiyo.forum-canada.com/
Messages : 30
Date d'inscription : 10/04/2015
MessageSujet: Re: Tu le sens le cours de bouffe... ? [PV : Marthou ♥ ] Dim 24 Mai - 11:22


© Yamashita sur épicode

And I want
to cook at home


feat. Martham Goldsmith


Julian attendait donc à côté de la porte de voir une tête rouge en émerger. En attendant, le professeur lui lança un regard mitigé ; mi-noir mi-meurtrier. Bah quoi... ? Il était en train de se dire que sa réputation de monstre d'insolence et de provocation auprès des profs était fondée ? Bah en même temps, s'ils enseignaient correctement en ayant de l'humour, Julian serait peut-être un peu plus enclin à les écouter. Pas de sa faute s'ils étaient tous bouchés. Presque tous. Deux de ses professeurs étaient excellents, et c'étaient d'ailleurs les seuls cours qu'il ne ratait jamais. C'est dire...

Notre Platiné soutint alors le regard de ce professeur bien-aimé, et finit par lui sourire adorablement, avec une bouille angélique pour accompagner le tout. Un énième foutage de gueule explicite, en somme. Lorsqu'une tête rouge vint interrompre cet aimable et si doux échange de regards, Julian en profita pour poser sa question. Ouais, comme ça, sans amener le sujet. Parce qu'il avait faim, l'Écarlate aussi, donc merde. Un cours de bouffe serait bien plus intéressant qu'un cours donné par ce prof. Et puis le con entendait tout, raison de plus pour se foutre une énième fois de sa sale tronche, tiens...

- Ici, maintenant, dans la cuisine de l'école. J'ai faim.

Bah quoi, il n'allait pas non plus réfléchir cent sept ans ; son estomac mourrait d'être si vide, et Julian ne ferait jamais attendre son estomac. Il sortit de son sac un paquet de bonbons – artisanaux je vous prie, les confiseries il les faisait lui-même – et l'ouvrit. Et commença à manger ses bonbons si chers à son coeur. Hey ! Mais c'était ceux à la mangue en plus ! Ah, il était un dieu... Il positionna correctement la bandoulière de son sac sur son épaule et se dirigea vers le réfectoire. ( Sans attendre la réponse de l'autre, il avait faim et ça il l'avait dit. ) ( Et de toutes façons, ce n'est pas son air nonchalant et désintéressé qui allait attendre qui que ce soit. ) ( Nan mais vraiment... )

- En fait, tu sais quoi... ?, lança-t-il en s'arrêtant brusquement. On va plutôt aller chez moi. C'est pas loin du tout, et au moins je ne cuisinerai pas avec n'importe quel aliment.

La réputation des cuisines de collège/lycée/université n'était plus à refaire... Et ils se trouvaient dans le hall. Julian sortit donc du bâtiment et commença à s'engager dans une rue. Il semblait... réellement se ficher de tout ce qui se trouvait autour de lui. Ce qui était même très vrai, en fait. Il piocha une nouvelle fois dans sa poche de bonbons à la mangue et en fourra un entre ses lèvres. ... Il réfléchit un instant avant de tendre son paquet à son invité du moment, le tout sans s'arrêter de marcher.

- T'en veux ? C'est à la mangue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martham Goldsmith
Graphiste mafieux badass
Graphiste mafieux badass
avatar
Messages : 477
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 19
Localisation : Tombant du haut de ta plus grosse connerie

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 20 ans
Orientation Sexuelle: Hétéro
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Re: Tu le sens le cours de bouffe... ? [PV : Marthou ♥ ] Sam 30 Mai - 19:36

Tu le sens le cours de bouffe... ? pv Julian



  • "Terzo"

    - - Ici, maintenant, dans la cuisine de l'école. J'ai faim.

    Il disait ça avec une simplicité simple. Comme si c'était parfaitement normale. Squatter la cuisine du lycée, apprendre au cuisinière/cuisinier à faire des plats potables. Je ne pouvais pas simplement hocher la tête et dire "oui, seigneur" à un mec que je venais de croisé. Franchement. Alors j'haussa un sourcil et l'observa un moment, essayant de comprendre ce qui se passait, comprendre les intentions de monsieur Nightshade. Mais son air je-m'en-foutiste répondit rapidement à ma question. Peut être que je pouvais me laisser aller innocemment dans une série d’événement sans vraiment que je l'influence. Oui se laisser faire pour une fois. Mais faire confiance, c'était autre chose. Je n'avais pas besoin de me retourner pour comprendre que le professeur me fusillait du regard. J'avais l'habitude de toute manière.

    -C'est d'accord alors, mec. dis-je nonchalant. Je devrais vraiment arrêter de dire "mec", mais j'ai l'habitude, c'est horrible!

    Mais Nightshade avançait déjà, et j'aurai très bien pu ne pas répondre cela n'aurait rien changé. Bras branlant, regard blasé je le suivi donc. Mais qu'est-ce qu'on aller faire? Je veux dire par là qu'entrer comme ça dans les cuisines sans aucune idée des produits en stock était stupide. Quoi vous croyez que je parlais du respect envers les cuisiniers tous tous ça? Bha non, désolé. Je suis un mec sympa, gentil, humble et tous et tous, mais le respect ça se gagne, et ces gens ne l'on absolument pas gagné. La bouffe de la cantine c'est dégueulasse. Donc définitivement, pas de respect.    

    - En fait, tu sais quoi... ?, lança-t-il en s'arrêtant brusquement. On va plutôt aller chez moi. C'est pas loin du tout, et au moins je ne cuisinerai pas avec n'importe quel aliment.

    -Ouais meilleur idée, on ne trouvera que du surgelé là bas de toute manière! répondis-je, enthousiaste.

    Attend une seconde. Il m'invite chez lui là. Chez lui. Je l'observa avec suspicion, chez lui, toi et moi. C'est bizarre, si je l'avais pas rencontré dans un bar je l'aurai envoyé chier. M'enfin une technique de drague pareille serait d'égale à ceux d'Ivan. Ah...Oublie, oublie. Ne pense pas à Ivan...Bref! Avant que je ne commence à déprimer et que je ressente l'appel de la bouteille sacré, je vais tenter d'avoir l'air indifférent avant qu'il ne remarque ma mine assombrie. Je le suivit donc à travers le hall, les rues, je me demande où il habite....

    - T'en veux ? C'est à la mangue. dit-il en se retournant vers moi, paquet en main, tous en avançant.
    ....DE LA MANGUE?! Pourquoi une tel torture, je suis allergique à la mangue, ce n'est pas mortel mais assez douloureux et ma langue se met à brûler des heures durant à cause de ce délicieux péché. Je devais résister, mon corps me punissait pour en avoir trop mangé petit. Mais cela faisait tellement longtemps...et peut être que le bonbon n'avait pas le même effet que le vrai fruit? Je priais tous les dieux sur terre pour une langue en paix avec mon choix.

    -Bien sûr j'adore la mangue!dis-je en prenant un bonbon avec enthousiasme. Je le fourra dans ma bouche....savoura un instant, entre appréhension et pur délice.

    MERDE. J'ai mal. Tant pis, aucun regret. Je souffrirai en silence, sauf si il remarque ma langue enflée...il ne remarquera pas ma langue enflée!





Spoiler:
 

_______________________________________






Confucius a dit "C'est quand un moustique se pose sur tes testicules que tu comprends que la violence n'est pas toujours une solution"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://edonokuroitaiyo.forum-canada.com/
Messages : 30
Date d'inscription : 10/04/2015
MessageSujet: Re: Tu le sens le cours de bouffe... ? [PV : Marthou ♥ ] Lun 3 Aoû - 8:54


© Yamashita sur épicode

And I want
to cook something new


feat. Martham Goldsmith


Julian avait bien sûr remarqué la réaction on-ne-peut plus spontanée du Roux, mais ne s'en formalisa pas. Il était d'accord, c'était l'essentiel ; faire la cuisine à deux, c'était pas mal de temps à autres. Et au moins il ne le forçait pas. Haussant les épaules devant le soudain arrêt de son interlocuteur, il se dirigea vers le dehors de Suki Gakuen. Vers chez lui tout court, en fait.

En chemin, il sortit inévitablement un paquet de bonbons à la mangue - qu'il avait fait lui-même, attention les papilles - et en proposa à son compagnon de fortune. Nonchalamment, d'ailleurs. Non qu'il se fichait de sa réponse ( ... erhm ) ( si en fait, mais on ne dira rien, hein ) ou qu'il le faisait par politesse, son bras avait juste ripé vers le Roux.

À la nouvelle réaction spontanée, Julian laissa un sourire amusé éclairer son visage nonchalant de l'extrême. Et ben dites donc... Il remarqua la grimace que tira l'autre au bout de quelques secondes, et un sourire ( gentiment ) moqueur vint peindre les lèvres de notre Platiné.

- Je savais que je cuisinais mal, mais à ce point-là...

Il continua néanmoins de marcher, tourna vers la droite à un moment donné. Il avait liquidé le quart de son paquet, et jugea judicieux de s'arrêter là pour tirer une sucette au coquelicot de son sac. Qu'il mit entre ses lèvres rapidement, après avoir rangé son paquet de bonbons à la mangue. Toujours d'un ton gentiment moqueur, il lança.

- Et ne meurs pas, j'serais incapable de remplir la paperasse correctement.

Comment demander un prénom à la manière de Julian ? Faites-le de manière complètement détournée, ça marche très mal pour avoir une réponse à ce qu'il paraît... Il tourna sur la gauche et fit quelques mètres avant de se tourner vers son duplex luxueux. Il sortit ses clefs et s'engagea dans l'immeuble. Il était au dernier étage et avait une vue plutôt belle sur la ville.

Une fois dans le salon, il balança son sac dans un fauteuil - après avoir rangé ses clefs dans son sac - et alla vers la cuisine. Bon alors... Il avait des pâtes, de la crème fraîche... ah, du basilic aussi, ça c'était bien. Il se gratta le sommet du crâne et se retourna vers Goldsmith.

- Houston, on a un problème. Je n'ai ni seiche, ni encre de seiche, ni fruits de mer., lança-t-il aussi nonchalamment que franchement.




H.R.P:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tu le sens le cours de bouffe... ? [PV : Marthou ♥ ]

Revenir en haut Aller en bas

Tu le sens le cours de bouffe... ? [PV : Marthou ♥ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suki Gakuen ♥ :: L'intérieur du lycée :: Salles de classe-