Suki Gakuen ♥
Bienvenue à Suki Gakuen ♥️

Ce forum était anciennement lié à Amour Sucré d'où l'adresse mais ce temps est révolu, nous vous proposons ici d'incarner des personnages parfaitement imaginaires et de venir les faire évoluer dans notre lycée ♥️

Connecte-toi / Inscris-toi vite ! ☺️


Bienvenue au lycée Suki Gakuen, où amour et conflits se mêlent pour un endroit unique au monde ♥
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

We are all Noisy Freaks! [Pv Nezou GITANOS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Martham Goldsmith
Graphiste mafieux badass
Graphiste mafieux badass
avatar
Messages : 477
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 20
Localisation : Tombant du haut de ta plus grosse connerie

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 20 ans
Orientation Sexuelle: Hétéro
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: We are all Noisy Freaks! [Pv Nezou GITANOS] Ven 29 Aoû - 22:27


  • Dulce et decorum est pro patria mori.


    - Tu devrais absolument le faire.
    - Non, hors de question, je ne ferai pas ça.
    - Oh aller!
    Elle fit sa mine la plus boudeuse et se rapprocha du visage à moitié endormis de son oncle, entouré dans sa couverture comme une chenille dans son cocon. Il était 8h du matin.
    - Tu pourrais faire cet exploit...pour moi? Ta nièce adoré?
    La nièce adoré en question se tenait à côté du rouge au regard vide, qui n'était toujours pas réveillé. Des méches blondes tombaient sur son visage comme une pluie douce et lègére, mais définitivement, il ne voulait pas se lever. C'était un crime pour lui de se réveiller aussi tôt dans la journée, il gigota et se plaigna en langage de "laisse moi dormir".
    -HUM!
    -Mais aller!
    -Hum!
    -Mais ça veut rien dire HUM quelque soit le ton que tu prennes, tu dois parler!
    -Mais....laisse...moi dormir! Il est 8 heures!
    -Justement!
    Comme si le poids du monde était sur son dos il essaya de se lever, il avait les cheveux en pagaille, et il se recoiffa tant bien que mal.
    -Oh aller de toute manière tu es coiffé à la pisse ça change quoi?
    -Hey! Je t'ai déjà dit d'arrêter de m'écouter quand tu m'accompagnes et je que suis bourrée!
    Il pouvait la réprimander mais elle ne l'écouterait pas, il le savait. Martham pour l'une des rares fois dans vie, se leva a 8h et essaya de garder les yeux ouverts. Même après avoir risqué quelque chute stupide, il arriva à sortir de sa chambre, heureusement pour lui elle avait déjà fait le petit déjeuner, elle lui rendit son cache œil qu'il avait totalement oublié dans sa chambre et l'observa manger son petit déjeuner avec le sourire qu'aurait une femme devant son mari le lendemain de noce.
    Il déplaça quelque mèches devant ses yeux et remarqua que son frère manquait à l'appel, ce qui expliquait pourquoi la jeune fille venait de le réveiller.
    L'enfant pour contrôler sa peur des autres était dans un club de danse classique, de nouvelle personne arrivait et lui parler, même si elle détestait ça. Habituellement c'était le frère de Martham qui l'emmenait mais aujourd'hui il avait encore dû finir dans le lit d'un(e) mec/fille et ne s'être pas réveillé à temps. Pire il pourrait ramener sa conquête d'un soir à la maison, ce qui était totalement interdit.
    Lui, il n'avait personne, pas d'adorable petite amie non, il charmait facilement les filles, couchait avec, parfois. Mais il ne s'attachait à personne depuis un moment, il commençait à être ennuyé des filles habituelles, superficiel, agaçante. Des bons coup au lit peut être mais rien de bien intéressant. Qui plus est, il accordait assez de temps à une seule femme dans sa vie pour ne pas s'intéresser aux autres. Bien sûr les sentiments n'était pas les même, ni la relation, c'était comme une 3 ème petite sœur mais c'était pour lui du pareil au même. "Toujours une seule dans la tête". L'enfant, de toute manière, aimait sortir avec lui plus qu'avec son père, quand ils arrivait dans sa vieille voiture pourris elle perdait subitement sa réputation de badass qui venait en moto avec un oncle beau gosse, cheveux aux vent.
    Il le savait mais cela ne le dérangeait pas, au fond il était pareille, c'est pourquoi il avait depuis si longtemps un moto. "Mieux vaut descendre de moto que de sortir d'une Punto".
    -Tu sais il y a un laser game à côté tu pourrais y aller!
    Il avait entendu parler du légendaire laser game à côté de son club et surtout des parties public ou l'on ne payait que sa place. On pouvait jouer avec des inconnus et leur faire mordre la poussière sans à avoir a réduire son répertoire d'ami. C'était tentant et il n'avait au fond rien de mieux à faire. Quand il se prépara enfin pour partir il ramassa les deux casques sur la table du salon et ouvra la porte, qu'elle fut sa surprise de voir le vielle homme d'en face devant sa porte, cet homme Alzheimer n'avait pas pour habitude de se rappeler ou Martham habitait. Il lui offrit un paquet de croissant et de pain au chocolat et repartis comme il était venu. Sans oublié le grand sourire et la félicitation pour s'être levé aussi tôt. Martham se demanda comment un vieille homme qui ne se rappelle même pas qu'il n'est pas son petit fils peut il être aussi content de le voir se lever à 8h? Comment se rappelait-il qu'il se levait plus tard? Serai-ce là fin du monde? Pourquoi la vie? Pourquoi le mal? Pourquoi les matins difficile et les vieillards bizarres? Aucune des questions n'aurait de réponse malheureusement, et il s'engagea sur la route avec l'enfant amusée sur sa moto.
    Arrivé devant le club il la déposa, fit son sourire charmeur ,promit il y a quelque minute, au jeune copine de sa nièce et se gara plus loin. Il ne comprenait pas pourquoi afficher une nana aux gros nichons avec un pistolet en mousse pouvait attirer les gens à venir dans cet endroit. Il ne comprenait pas et pourtant il y en avait du monde! Il ne savait pas si c'était une bonne idée, il n'avait jamais vraiment su tirer mais en tout cas il savait esquiver.

    Il ne comprenait pas pourquoi autant de personne venait si tôt dans un laser game. Puis il aperçu un tas de fille, beaucoup de fille autour d'un seul mec, qui avait l'air angoissé plus qu'autre chose, Martham se demanda si il n'avait pas déjà vu cette tête quelque part et fini par ne plus y penser et partis s'inscrire, il n'y avait plus beaucoup de place et la quasi totalité des joueurs était des joueuses, par pur curiosité il releva le seul nom masculin "Nezam". Cela lui disait quelque chose, comme si une de ses conquêtes lui en avait parlé après qu'il l'ai envoyé chier, "Nezam n'aurait pas fait ceci, pas fait cela", mais comme d'habitude, il n'avait rien écouté. Certaine fille chuchotèrent à son passage, d'autre ricanèrent, ou gloussèrent mais Martham avait l'oeil, il n'allait pas se faire avoir par le syndrome de la pompom girls et observait chacune d'entre elle une par une. Et il n'y avait rien de bien intéressant.
    Quant à ce Nezam machin truc, il semblait toujours être pris dans ce raz de marée femelle. Que devait-il faire, l'ignorer ou lui donner un coup de main?



_______________________________________






Confucius a dit "C'est quand un moustique se pose sur tes testicules que tu comprends que la violence n'est pas toujours une solution"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://edonokuroitaiyo.forum-canada.com/
Messages : 30
Date d'inscription : 02/08/2014
MessageSujet: Re: We are all Noisy Freaks! [Pv Nezou GITANOS] Mar 2 Sep - 20:29



J'étais totalement dé-goû-té. Dire que j'étais tout excité de partir avec deux amis à moi au laser game. Ce genre de jeu ce n'était pas vraiment mon dada mais crotte de cheval, j'étais quand même content de passer du temps avec eux. Disons que c'était prévu et finalement, l'un n'avait plus envie, l'autre devait sortir avec sa petite amie. L'amour prenait décidément trop de place, je suis extrêmement déçu. Snif. Je ne sais pas qui était le pire des deux. Evidemment, comme j'ai maladroitement parlé de cette petite histoire à quelques filles, elles ont toutes voulu m'accompagner, les remplacer. Euuuuuuh... NON ? Bordel qu'est-ce qu'elles pouvaient sérieusement être CHIANTES parfois. Pourquoi je leur parlais ? Pourquoi je devais faire face à leur sourire complètement niais que j'avais envie d'éclater leur gmsmldgh. Non je ne suis absolument pas méchant je je. Je hais seulement ce genre de comportement, bien que c'est censé me faire plaisir. Au final, je ne savais pas vraiment si j'étais leur vrai ami, ou juste un type de plus dans leur liste. Enfin, j'étais loin d'être quelqu'un de dupe. Une petite soirée entre mec, entre pote, pas autre chose. Je suis tellement frustré que j'en frapperai presque quelqu'un.

Alors forcément m'y voilà dedans et surtout, seul. Comme un petit forever alone, abandonné de tous. Ça me permettra de voir de nouvelles têtes et qui sait, peut-être avoir de futurs amis. Hey, tout peut débuter quand on ne s'y attend pas spécialement ! Seulement voilà, quand tu fuis des filles, t'en as toujours d'autres. Et elles commencent à m'aborder et nanani et nanana et blablabli et blablabla oh mon dieu mais. je. m'en. fous. mais. QUI ES-TU DEJA ?? Je commence un peu à paniquer en voyant ces inconnus venir me proposer de jouer avec elles. Visiblement, elles aussi venaient à peine d'arriver. Je déglutis et lâche un rire nerveux. Si je refuse, je passerai pour quoi ? Elles ont l'air sympathique mais trop... trop... elles en faisaient trop. C'est TOO MUCH MES CHÉRIES. Nezam n'aime pas le too much. Est-ce que c'est la saison des amours chez l'Homme, est-ce que ça y est le printemps et là LES FEMELLES SONT EN CHALEUR OH MON DIEU !! Ok du calme respire. Oh un autre mec enfin un peu de virilité dans ce lieu. Ça en manquait je me sentais un peu seul. Hey mais j'ai déjà vu sa face quelque part tiens. Aha oui, au pensionnat. Evidemment, un type comme lui ne passe sans aucun doute inaperçu. Pourquoi est-ce qu'il faisait que m'observer ? Serait-ce un regard compatissant qui voudrait dire je compatis vieux snif j'comprends ta souffrance ou bien hey bb viens toi et moi nous sommes seul faisons zouzou avec nos lasers dans le noir. QUOI JE DELIRE ? NON JE NE PENSE PAS. Écoutes moi bien Jean-Hubert je connais un proverbe qui dit... Non d'accord je ne connais rien du tout mais sait-on jamais, tout simplement. Voyant qu'il m'observait à plusieurs reprises - hélas il vaudrait parfois mieux m'ignorer - je me dirige vers lui, l'air précipité et saisit son bras.

- HEHEHE, oh qui voilà ! Ohhh les filles désolé je l'attendais hahahh quel dommage. lançais-je en gloussant. Si ce type se recule de moi en mode, j'connais pas ce taré. Je. suis. mort. Adieu. Je le regarde avec les yeux pétillant d'espoir tout en en serrant mon emprise.
- Quoi, vous n'allez jouer qu'à deux ? Deux si beau garçon tout seul et pas même une petite compagnie féminine ? Mais non venez à plusieurs c'est plus intéressant !

On dirait une invitation étrange. Ok je sèche, un point pour toi, zéro pour moi. C'est qu'elle en a dans la tête la fillette. Oui parce qu'apparemment à l'intérieur, chez moi, ça résonne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martham Goldsmith
Graphiste mafieux badass
Graphiste mafieux badass
avatar
Messages : 477
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 20
Localisation : Tombant du haut de ta plus grosse connerie

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 20 ans
Orientation Sexuelle: Hétéro
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Re: We are all Noisy Freaks! [Pv Nezou GITANOS] Mer 17 Sep - 12:46


  • How to be a Heartbreaker


    Il y a quelque temps, quelqu'un m'a dit que malgré moi, j'ai changé. Que je ne porte plus vraiment le même regards sur le monde, qu'il y a quelque chose qui a changé.
    Effectivement et je le sais, mais honnêtement je m'en fiche. J'ai pris la décision de ne pas m'attacher aux gens. C'est simple, ça n'a jamais étais aussi simple. Oublier est l'une de mes meilleurs capacité. Je sais maintenant que j'ai été d'une naïveté déconcertante. C'est vrai quoi, manquer la meilleure partie d'une relation pour "l'amour". N'étais-je pas trop idiot? Ironiquement, j'étais le seul à attendre pendant qu'elles venaient toute devant moi, ne demandant que ça. Ainsi je suis juste devenu comme Ivan, et j'ai peut être découvert qu'il avait raison.

    Moi devenu cynique? Non réaliste et je l'ai toujours un peu était avant de toute manière. Bien sûr je reste comme avant, galant, respectable et tous ce qui va avec, mais juste peu de temps. Bon je ne deviendrai jamais comme lui reconnaissant chaque personne comme un défi, goutant à tout et pas à n'importe quoi heureusement, à moins qu'il rencontre un(e) extraterrestre sexy? Avec lui tous est possible il faut croire. Je n'ai jamais eu l'habitude d'affiler les conquêtes, et comme je peux difficilement me faire discret, il m'arrive toujours d'en rencontrer une dans la rue. Mais il faut dire une chose, moi, je n'ai aucun problème avec elle ( parfois ), bon peut être deux, ou trois (une dizaine) qui m'ont crié dessus mais sinon j'ai juste 3 chances sur 10 de tomber sur la mauvaise (la plus hystérique et chiante). Ah mais quel salopard je suis devenu.

    Oh, c'est pas grave j'assume, plus tôt ou plus tard de toute manière ça devait arriver non? Mon côté italien finirait bien par ressortir un jour. Bien sûr quand j'ai vu cette horde de jeune fille, j'ai fais bien attention à chacune d'elle, bien heureusement je n'en connaissais aucune (pour le moment), et par pitié (parce que saurait pu très bien m'arriver aussi) je m'approcha du jeune homme en détresse,Nezam ( je vais difficilement m'en rappeler), pour lui venir en aide (peut être), mais peut être que je n'aurais jamais dû faire ça, il s'approcha de moi comme si j'étais un steak sur une île déserte et qu'il n'avait pas mangé depuis des jours. M'attrapa le bras dans un élan de désespoir et s'exclama avec joie:

    - HEHEHE, oh qui voilà ! Ohhh les filles désolé je l'attendais hahahh quel dommage.

    Je n'allais pas l'abandonner alors j’imitai un sourire complaisant et fit mine de le connaître parfaitement, comme des amis depuis toujours et tout et tout. Il ressaierait sont emprise avec désespoir et me regardait avec des yeux pétillants et suppliants.  

    -Ah Nezam...te voilà! Je t'ai cherché partout...ahah

    Bon je suis pas très bon acteur, ce mec est trop grand et n'a pas l'air d'être une lumière. Mais la fille n'est pas dupe et comme une femme d'affaire devant un mania du pétrole elle commence à avancer des arguments.

    - Quoi, vous n'allez jouer qu'à deux ? Deux si beau garçon tout seul et pas même une petite compagnie féminine ? Mais non venez à plusieurs c'est plus intéressant !

    Merde elle avait raison. Que dire alors, prétendre être gay? J'ai déjà vu les résultat et ou cela me fera de nouvelle conquête, ou des filles excités à l'idée d'avoir des amis gay donc collante et enfin le "bouark" et la fuite, mais des conquêtes en moins et fiché en tant que secoueur de cocotier appartenant à d'autres îles. Il me fallait une solution et vite, son regard est insistant et elle pense déjà avoir gagné la partie. Je refuse! Je ne perds jamais! Je fais mon sourire le plus charmeur et retire la main de Nezam sur mon bras (il commence à me faire mal ce con).

    -Voyons, c'est l’intérêt d'un duel que d'être juste deux. Et j'ai déjà réservé une salle privée.

    Faux bien sûr mais je n'ai jamais vraiment écris mon vrai nom sur les formulaires alors qui pouvait savoir que c'était moi? Il me fallait juste bifurquer vers l'entrée demandé une salle privée (je suis riche j'en ai rien à foutre) et le problème serait tous simplement réglé! Maintenant est-ce que monsieur Nezam ici présent allait jouer le jeu et nous pourrions nous en tirer à merveille ou pas? Cerné de fille ce n'était pas si grave au fond...enfin si je vais m'ennuyer à mort, mais si ce Nezam est nul, je vais m'ennuyer aussi! Mais entre le mec désespéré et les filles pas super jolie, je vais pencher pour mon noble côté compatissant.
    Parce que oui parfois il peut servir à quelque chose.




_______________________________________






Confucius a dit "C'est quand un moustique se pose sur tes testicules que tu comprends que la violence n'est pas toujours une solution"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://edonokuroitaiyo.forum-canada.com/
Messages : 30
Date d'inscription : 02/08/2014
MessageSujet: Re: We are all Noisy Freaks! [Pv Nezou GITANOS] Mar 14 Avr - 23:01



Nezam ? Nezam ? NEZAM ? Ok, alors petit problème. Laissez moi deux secondes - ou plus - pour réfléchir. Il n'y avait pas comme... un petit problème, par hasard ? Comment. ce. type. connaissait. mon. blaze ?! Oh mon dieu, d'accord. Je vois. Un stalker, ou un pervers, ou un malade. Au choix. Alors, lequel je choisis ? Mmh... c'est assez compliqué, voyons voir... stalker, peut-être ? Il n'arrêtait pas de me fixer, et maintenant je l'entends prononcer mon prénom : résultat, ce type connaissait sans doute ma vie, alors que moi, je ne connaissais rien de lui. Plutôt flippant, n'est-ce pas ? Le roux ATTEND ou VEUT quelque chose de moi. Mon argent ? Jamais, puis je suis loin d'être riche. Les filles ? A voir. Mon corps ? Suffit de demander. Je cris au viol. Enfin soit, tout ceci est de ma faute. Je suis tombé dans mon propre piège, c'est triste. Peut-être que le bon choix était de rester avec ces filles ? Oh ? Oh, trop tard...

- Voyons, c'est l’intérêt d'un duel que d'être juste deux. Et j'ai déjà réservé une salle privée.

Oh mon dieu. Je panique, et ça se voit. Je commence déjà à suer - promis j'ai mis du déo au cas où je lèverai les bras - J'observe le rouquin comme si je le soupçonnais d'une chose. Pardon mais je ne suis pas malade : "salle privée, deux". Je vois, je vois. En plus de ça, il voulait m'isoler. Mais quelle ordure. Bon certes, je l'ai voulu pour fuir ces dindes mais, comment je pouvais deviner qu'il était louche ?! Ok Nezam, tu es un homme, ne pars pas en fuyant maintenant. Tu auras l'air de quoi, sinon, hein ?! D'une chochotte. Tu as une réputation, ne l'oublies point. ou pas. Aller, agis en homme viril, en vrai. Je bombe donc le torse et me racle la gorge.

- Oui, hélas, ce fut trop tard... Euh. Je veux dire, oui une salle privée haha. Parfaitement... Jean-Eude. Idiot, idiot POURQUOI TU L'APPELLES JEAN-EUDE ? Pas vrai, Jonson ? Ok, je panique tellement que je m'embrouillais : intérieurement, ça ne suivait plus. Je secoue la tête et pose de nouveau une main sur l'épaule de mon dit camarade. Bon, une prochaine peut-être ? Aller, bye bye !

J'effectuais un petit signe de main avant de le traîner légèrement plus loin. Oui Nezam, tu as réussi. Tu n'es pas du tout parti en lâche. Ce fut tellement élégant. Charmant. Noble..... Je. Je n'ai jamais été aussi lamentable de toute ma vie. Je soupire. Puis tremble. Puis regarde ailleurs comme une vierge effarouchée. Puis panique de nouveau. Puis recule. C'est un psychopathe, ça se voyait clairement à sa tête. Honnêtement, il ne m'inspirait pas trop confiance. Je lève finalement les yeux pour l'affronter du regard, et pointe mon doigt vers son visage.
Montres lui c'est qui le patron, Nezam !

- Ok alors on y va calmement, d'accord ? Je te remercie, déjà, de m'avoir sorti de ce pétrin, haha ! MAIS, oui, car il a toujours un MAIS, n'attends rien de moi. Oui parce que, tu crois que je n'ai pas vu ton petit jeu là ? Avec tes petits regards ? Je ne te paierai rien, d'accord ? En plus, MON NOM, comment tu sais que je m'appelle Nezam, hein ? Ouuuuh, c'est sans doute parce que... Je recule d'un pas de plus, lui montrant ma méfiance à son égard. Parce que... TU N'ES QU'UN STALKER PERVERS QUI STALKE LES GARÇONS POUR MATTER LES FEFESSES ! Gros dégueulasse, tu n'as pas honte ? C'est pour ça que tu es seul, parle de salle privée, aller avoues-tu as le béguin pour moi ? Je ne peux répondre à tes sentiments...ou tes envies d'ailleurs, je ne veux pas trop savoir, mais soit. Si tu t'intéresses à moi pour mon argent, ce n'est pas la peine, j'ai la richesse d'un clochard. Cela dit, je veux bien rester quelques minutes avec toi pour ne pas que ces filles se doutent de quelques choses ! Mais, ne fais rien de suspect ou J'APPELLE MA MAMAN. Je te préviens mon petit, j'ai fait du judo quand j'étais jeune je peux te dire que c'était chaud pour mes adversaires, hein...

Il n'y voit que du feu, je suis sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martham Goldsmith
Graphiste mafieux badass
Graphiste mafieux badass
avatar
Messages : 477
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 20
Localisation : Tombant du haut de ta plus grosse connerie

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 20 ans
Orientation Sexuelle: Hétéro
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Re: We are all Noisy Freaks! [Pv Nezou GITANOS] Lun 11 Mai - 16:29


  • Trust me, i'm half russian, i have the good half, with the accent and the hot smile


    Maintenant que j'y pense, ce type n'a pas l'air d'être une lumière, peut être qu'il va me prendre pour un Stalker....Non, j'ai pas la tête du stalker, il a quand même du voir la pitié dans mon regard....non? Bho...à quoi bon Martham tous le monde te trouve ou très bizarre ou très intéressant, il n'y a jamais d'entre deux. Mais que pourrais-je bien faire hein? Changer de coupe de cheveux? J'aurai toujours l'air bizarre parfait. De couleur de cheveux peut être? PLUTÔT MOURIR! Mettre des lentilles? Mettre UNE lentilles? Mes yeux sont très bien comme ils sont.
    Non je crois que c'est la combinaison des cheveux et des yeux qui rendent le rendu bizarre. Mais je suis né comme ça, et j'aime ce que la nature m'a donné. Sauf bien sûr la cicatrice, je ne l'aime pas, les filles disent que c'est sexy mais moi j'aime pas. Et puis la nature me l'a pas donné, encore si c'était le cas je vivrai avec, mais je ne me suis pas fait attaquer par une branche ou pas un animal sauvage, genre un lapin agressif, non, c'est....ma faute? Oui, ma faute...enfin si on voit ça comme ça.
    Mais pendant que la méfiance brillait dans le regard de "Nezam" enfin je suppose, il a réagit donc c'est lui, la déception pouvait se lire dans le regard de la jeune fille.

    - Oui, hélas, ce fut trop tard... Euh. Je veux dire, oui une salle privée haha. Parfaitement... Jean-Eude. Pas vrai, Jonson ? Bon, une prochaine peut-être ? Aller, bye bye !

    Jean-Eude? JONSON? MEC! Si tu veux inventer un prénom, ai un peu plus d'imagination bordel! JEAN EUDE QUOI?! J'ai une tête a m'appeler JEAN-EUDE?!
    Jonson je dis pas, peut être MAIS JEAN-EUDE. Calme toi Martham, ne l'abandonne pas devant tous le monde avec le sentiment que quelqu'un sait des choses sur lui, c'est pas gentil, c'est pas gentil....OH et puis zut qu'il aille se faire voir, je l'abandonne pour jouer avec les filles tiens! Ils commencent déjà à me faire chier.
    Quoi, j'ai un sale caractère? Absolument pas. Je ne vous permet pas. Alors que je commençais à me tirer en le laissant en plan il commença à ouvrir sa bouche...

    - Ok alors on y va calmement, d'accord ? Je te remercie, déjà, de m'avoir sorti de ce pétrin, haha ! MAIS, oui, car il a toujours un MAIS, n'attends rien de moi. Oui parce que, tu crois que je n'ai pas vu ton petit jeu là ? Avec tes petits regards ? Je ne te paierai rien, d'accord ? En plus, MON NOM, comment tu sais que je m'appelle Nezam, hein ? Ouuuuh, c'est sans doute parce que... Je Parce que... TU N'ES QU'UN STALKER PERVERS QUI STALKE LES GARÇONS POUR MATTER LES FEFESSES ! Gros dégueulasse, tu n'as pas honte ? C'est pour ça que tu es seul, parle de salle privée, aller avoues-tu as le béguin pour moi ? Je ne peux répondre à tes sentiments...ou tes envies d'ailleurs, je ne veux pas trop savoir, mais soit. Si tu t'intéresses à moi pour mon argent, ce n'est pas la peine, j'ai la richesse d'un clochard. Cela dit, je veux bien rester quelques minutes avec toi pour ne pas que ces filles se doutent de quelques choses ! Mais, ne fais rien de suspect ou J'APPELLE MA MAMAN. Je te préviens mon petit, j'ai fait du judo quand j'étais jeune je peux te dire que c'était chaud pour mes adversaires, hein...

    J'étais surpris...très surpris, il avait les jambes qui tremblait comme....un animal nouveau né. Genre un cheval, et il avait la détermination et la force de voix d'un...D'une taupe. Ouais une taupe. Ouais sa fait pas de bruit. Je sais ce que je dis. Mais la partie la plus amusante fut "J'appelle ma maman".
    Mec.
    Appelle ta maman.
    Rentre chez toi.
    Mais à la vue de sa tête je n'ai pas pu m'empêcher d'exploser de rire. Si ce mec était un pokemon, se serait un magicarpe. Enfin sauf si il sait évoluer.

    -... mais qu'il est con!!! Mec, j'ai lu ton nom sur le registre, t'es le seul mec de la salle. C'était forcément toi! Madre de dio, la prochaine fois je m'abstiendrai d'aider les idiots dans ton genre...

    Après avoir pris une grande inspiration, je fis volte-face et décida d'ignorer un moment ce crétin. Moi, un stalker...J'ai vraiment l'air d'un stalker? Nha.....si?
    Non....j'ai pas....peut être que si....mais....Mais si il a vraiment cru....
    Dans un grand moment de doute, je me retourne, lui fait face et demande un peu perplexe et embarrassé à la fois.

    -....J'ai vraiment l'air d'un stalker?

     

_______________________________________






Confucius a dit "C'est quand un moustique se pose sur tes testicules que tu comprends que la violence n'est pas toujours une solution"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://edonokuroitaiyo.forum-canada.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: We are all Noisy Freaks! [Pv Nezou GITANOS]

Revenir en haut Aller en bas

We are all Noisy Freaks! [Pv Nezou GITANOS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suki Gakuen ♥ :: Extérieur du lycée :: Le Laser Game-