Suki Gakuen ♥
Bienvenue à Suki Gakuen ♥️

Ce forum était anciennement lié à Amour Sucré d'où l'adresse mais ce temps est révolu, nous vous proposons ici d'incarner des personnages parfaitement imaginaires et de venir les faire évoluer dans notre lycée ♥️

Connecte-toi / Inscris-toi vite ! ☺️


Bienvenue au lycée Suki Gakuen, où amour et conflits se mêlent pour un endroit unique au monde ♥
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Ce n'est pas toujours facile d'être en cours ! [PV : Kimiko Noya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 395
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 23

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 15 ans
Orientation Sexuelle: Hétéro.
Petit(e) ami(e): Aucun.
MessageSujet: Ce n'est pas toujours facile d'être en cours ! [PV : Kimiko Noya] Mar 10 Juin - 14:35


   
.

   
C'était dur de me lever ce matin.. Je n'avais pas envie d'aller en cours ; pourtant, j'aime étudier. Mais ce matin n'était pas un bon matin. J'étais forcée à faire un lit, et j'avais mal dormi durant toute la nuit.
J'avançais évasive, à moitié endormie. Même si j'avais pris mon petit déjeuné, rien ne changeait, aujourd'hui cela allait être long, pénible. Et c'était une grosse journée !

J'arrive à ma salle de cours, le prof nous demande de nous mettre contre le mur, car il veut organisé la classe lui même. Le temps d'attente a dû correspondre à 20 minutes. Durant ces 20 minutes, fallait bien qu'on s'occupe. Certains bavardaient entre eux, d'autres écoutaient de la musique. Et dans tout ça, je lisais. Un roman qui fait pleuré : La légende de l'enfant muet. C'est un livre qui parle d'amour, de jeunesse et d'handicap. Trois sujets assez sensibles. L'amour c'est trop vaste pour moi. La jeunesse, je suis en plein dedans, et l'handicap n'est pas le même. Mais ce livre est tiré du film que ma mère ne se lasse pas de regarder. En lisant ce livre, j'ai un moyen d'avoir un "morceau" de ma mère avec moi.

Le prof nous appelle un par un. Une fille a été appelée avant moi. Puis, vient mon tour. Je ferme mon livre, et je rentre.
La fille avait les cheveux roses, et semblait avoir de l'énergie à revendre. Pourquoi cela tombe t-il sur moi à chaque fois ? J'avais le chic pour attirer les gens comme ça. J'espérais juste une chose : qu'elle ne soit pas comme ma collocataire.
Je soupirais légèrement, posant mon livre sous le bureau, et m'installant doucement.
Elle, elle me regardait. Je ne pourrais décrire ce qu'il y avait dans ses yeux. Dans les miens, il y avait de la fatigue.

   
©  Cacadum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 86
Date d'inscription : 26/05/2014

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 16 ans
Orientation Sexuelle: Bisexuelle
Petit(e) ami(e): Je veux !
MessageSujet: Re: Ce n'est pas toujours facile d'être en cours ! [PV : Kimiko Noya] Mar 10 Juin - 21:59


Tu es mignonne tu le sais ? Je sens que je vais t'aimer toi ! ♥
PV ~ Sarah Lehelin





Ce matin j'avais juste la pêche ! Mais totalement ! Aujourd'hui je sentais que ça allait être une journée fantastique avec pleins de rebondissements et de joie, de l'amour et tout le tralala qui va avec. En gros je me suis levée de bon pied, la journée était avec moi, et à vrai dire, les quelques rayons de soleil qui m'ont fait extrêmement mal aux yeux dès mon réveil ne m'ont pas dérangé plus que ça, pour dire comme je suis de bonne humeur. En fait, j'étais tellement heureuse que j'ai pris mon temps de déguster cette matinée, et évidemment, j'allais être en retard. J'ai enfilé ma tenue, et fait un passage rapide à la salle de bain pour faire mon toilettage du quotidien. Je marchais rapidement dans les couloirs, et je n'ai pas hésité à faire un tour à la cuisine pour piquer un bout de pain afin de le grignoter sur le chemin du lycée. Le sac à dos de l'autre épaule, j'ai détallé les escaliers comme une folle, ça allait, je n'avais que dix minutes de retard. J'ai bien sûr toqué avant d'entrée dans ma salle de classe, je me suis ramassée la mini brossée du professeur et il m'a dit de resté debout. Tout le monde se trouvait posé à leur place sauf une demoiselle aux cheveux bruns claire. Il a annoncé mon nom aussi tôt, et en suite celle de la brunette, j'avais compris que j'allais participer à ce cours avec elle aujourd'hui, pas grave, je ne la connaissais pas plus que ça, mais même après m'être bien faite criée dessus, je suis toujours de bonne humeur, autant ne pas la perdre maintenant.

« Géniaaaaaal ! » Dis-je en levant le poing haut.

Cela faisait quelques temps maintenant que je me trouvais dans ce lycée, à force les gens devaient deviner que j'étais une demoiselle un peu cinglée dans la tête avec des idées qui n'étaient pas vraiment en place et ordonnées dans ma cervelle, mais on m'aimait généralement ainsi. Pourquoi prendre la vie trop au sérieux ? De plus j'avais évité de me retrouver sur le banc dehors de la classe pendant ce cours là, à croire que le professeur était aussi de bonne pêche. Je me suis aussi tôt installée sur la seule table livre déposant mon sac à dos à côté et en sortant les devoirs d'aujourd'hui ainsi que ma trousse trop mignonne. Quelques secondes après, la jeune fille s'est installée à côté de moi. D'après le professeur elle se nommait donc Sarah, mignon comme prénom, très mignon, en plus elle a une bouille aussi craquante qu'un minou qui voudrait faire joujou avec une souris, suis-je la souris en question ? Ou la situation actuelle est inversée ? Car en la fixant d'un peu plus près, elle avait l'air d'avoir une mine bien triste, ou plutôt fatiguée.

« Mmmh... Faut pas tirer la tête Sarah, avec un visage aussi mignon que le tien tu devrais afficher un sourire permanent, regarde, comme moi ! » Dis-je en lui montrant mon grand sourire avec mes doigts.

Et je le pensais réellement, de plus, j'étais totalement fane de ses cheveux, si je pouvais, je les aurais pris dans ma main afin de les sentir, mais là, j'allais ressembler à une psychopathe. Je ne savais pas si elle allait me comprendre en fin de compte. Je sais que ça pouvait m'arriver des coups de blouses aussi, des journées où j'ai une tête de zombie, mais si on peut avoir des choses positives dans la journée, autant les accepter. Alala, en y pensant, je veux trop de choses ! Bref, j'ai fouillé dans ma trousse faisant un bruit pas possible dans la classe avec mes stylos qui se tapaient entre eux à l'intérieur de mon trousseau, une vraie discothèque pour crayons et stylos. Et j'ai sorti un stylo rose avec des petits cœurs tout mignons dessus. Il y avait un bouchon en forme de cœur, et si on le retirait il y avait un parfum à la fraise. J'ai nommé ce stylo '' Le THE stylo de l'amour.'' ! Ou ''Le THE stylo de la joie''. En fait je ne savais plus.... Mais peu importe. Je le lui ai tendu dans sa direction.

« Tiens, c'est un stylo magique, en plus il y a un parfum intégré dessus ça donne la joie de vivre, oui oui je t'assure ! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 395
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 23

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 15 ans
Orientation Sexuelle: Hétéro.
Petit(e) ami(e): Aucun.
MessageSujet: Re: Ce n'est pas toujours facile d'être en cours ! [PV : Kimiko Noya] Jeu 12 Juin - 22:03


   
.

   
Elle avait prononcé quelque chose, mais je n'y avait pas prêté attention. D'autres ont rit de ce qu'elle avait dit.
Le professeur commença son cours, plein d'entrain. Ca donnait envie, mais sans plus. De tout manière, ma journée n'était pas bien partie.
Apparement, ma voisine de classe m'avait un peu observé pour qu'elle me parle de la sorte. Elle me revendait de son énergie.

Mmmh... Faut pas tirer la tête Sarah, avec un visage aussi mignon que le tien tu devrais afficher un sourire permanent, regarde, comme moi !

Elle souriait si naturellement, qu'elle me fit sourire brièvement.
Elle avait fait vachement de bruit en cherchant je ne sais quoi dans sa trousse, j'avais du mal à suivre le cours. Enfin, le blabla du début d'un professeur. Soudain, je vis dans le coin de l'oeil un espèce de bâton. Je regardais, et ma chère voisine me disa alors :

Tiens, c'est un stylo magique, en plus il y a un parfum intégré dessus ça donne la joie de vivre, oui oui je t'assure !

Elle cherche vraiment à me redonner la pêche, c'est remarquable. Elle est très ambitieuse ! Ca m'a l'air d'être une fille bien. Un peu spéciale, mais bien. Je pris alors son stylo tout en rétorquant .

Merci pour le compliment. C'est assez dur lorsqu'on est fatigué. Merci aussi pour le geste.

Comme à mon habitude, j'avais les joues rouges. Je baissa alors le visage et ferma les yeux tout en souriant en guise de compréhension envers son geste que j'acceptais avec plaisir.
J'ouvris de nouveau les yeux, et décapsulais le stylo. Quelle douce et agréable odeur ! Si appaisante, cela rappelle l'été, et les bons petits desserts ! Miam !
Même si je détestais parler en cours, je le faisais quand même.

Et sinon, je n'ai pas ententu ton prénom.. Comment t'appelles-tu ?

J'avais honte moi qui faisait attention généralement, là pas du tout.

   
©  Cacadum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 86
Date d'inscription : 26/05/2014

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 16 ans
Orientation Sexuelle: Bisexuelle
Petit(e) ami(e): Je veux !
MessageSujet: Re: Ce n'est pas toujours facile d'être en cours ! [PV : Kimiko Noya] Sam 14 Juin - 23:26


Tu es mignonne tu le sais ? Je sens que je vais t'aimer toi ! ♥
PV ~ Sarah Lehelin






Je lui tendais avec joie ce style magique et magnifique. Et ça me rendait heureuse de pouvoir aider, quand on à la pêche, on a facilement envie de rendre tout le monde heureux, même ceux qui sont coriaces et qui tirent une tête pas possible. Et ceci expliquait sa mine bien triste. La fatigue, un ennemi tellement horrible, surtout pour une demoiselle aussi jolie qu'elle. La peau devient pâle, les cernes sous les yeux, la gueule de bois et j'en passe. Quand moi je suis fatiguée, je n'ai même pas envie de m’habiller et me coiffer. En fait je veux juste qu'on me lâche et qu'on me laisse dans mon coin tranquille le temps que mon énergie me monte au corps. Malheureusement pour Sarah, je n'allais pas la laisser ainsi, et j'allais au contraire, la secouer et la remuer pour qu'elle passe une aussi belle journée que moi. En fait, c'était peut-être un peu égoïste, mais je ne voulais pas rester à côté de quelqu'un pâle et sans vie, et être la seule aussi ''happy'' de la vie, et fofolle. Même si la plupart du temps je suis toute seule dans mes délires, ce qui ne me gêne pas plus que ça finalement.

Mais étrangement, cette petite Sarah n'était pas comme moi, enfin je trouvais qu'elle avait une petite ressemblance avec ma personne, mais elle, elle était mignonne quand elle est fatiguée, alors que moi, je ressemble à rien du tout les matins, et encore moins quand le sommeil m'envahit. Je trouvais juste trop mignonnes ses petites joues rosées, j'avais envie de les prendre entre mes doigts et les pincer de toutes mes forces, mais là, j'aurais certainement été trop loin avec sa patience, je ne veux pas non plus me faire une ennemie, pas aujourd'hui. Mais voir son sourire enfin apparaître cela m'a rendu deux fois plus joyeuse. Mais d'où venait cette joie aujourd'hui ? Cette envie de dire des bêtises... Ah non ça c'est pas nouveau. Mais plutôt cette force que j'ai en moi, c'est comme si je ressentais une aura extrêmement puissante et qui me rendait suprêmement PUISSANTE ! Bref, on va juste dire que je suis de bonne humeur aujourd'hui ça fera très bien l'affaire. J'ai profité de sentir la bonne odeur à la fraise que propageais le stylo, on aurait presque dit deux petite droguée en plein cours. Mais sa voix revint casser le silence qu'il y avait entre nous deux.

« Ah eh bien, je m'appelle Kimiko Noya ! Mais tu peux me nommer Kimi, mais pas Kiki, tu vois le genre, c'est pas cool quoi... »
« CHUT AU FOND ! »

Il fallait bien que ça arrive, le professeur qui lâche sa petite crise, enfin bon, ça n'allait pas s'arrêter ainsi. J'ai fait un signe au professeur, comme pour dire ''Oui oui c'est bon je me tais, je baisse la tête et j'écoute.'' Je ne savais déjà plus quel cour c'était. Je me suis retournée vers Sarah regardant sa belle et longue tignasse. J'ai pris une mèche de ses cheveux entre mes mains les regardant avec de gros yeux.

« Tu as de super beaux cheveux ! J'adoooore ! C'est naturelle ? »

Elle ne pouvait évidemment pas me retourner la question étant donnée que moi ça se voit bien que je ne suis pas rose naturellement. J'aime les trucs qui sortent du normal, mais le naturelle rendait aussi une personne très belle, et Sarah était une demoiselle qui m'intriguait car je l'avais déjà croiser quelques fois dans les couloirs, mais sans vraiment prêter plus attention comme je le faisais à ce moment là.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 395
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 23

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 15 ans
Orientation Sexuelle: Hétéro.
Petit(e) ami(e): Aucun.
MessageSujet: Re: Ce n'est pas toujours facile d'être en cours ! [PV : Kimiko Noya] Dim 15 Juin - 19:09


   
.

   
Malgré ma fatigue, il y avait une bonne ambiance, une ambiance que l'on a souvent du mal à décrire tellement elle est unique. Tellement agréable, mais aussi un peu bruyante car le professeur vient de dire qu'il fallait se taire et suivre son cours.
Mais ma voisine m'avait répondu, toujours avec cette même joie. Les gens joyeux, je les admirais : toujours le sourire, quelque soit la situation. Je n'étais pas toujours capable de le faire.

Ah eh bien, je m'appelle Kimiko Noya ! Mais tu peux me nommer Kimi, mais pas Kiki, tu vois le genre, c'est pas cool quoi...

Un prénom un peu rare. Jamais je n'en avais entendu un comme ça. Je n'ai pas eu vraiment le temps de lui répondre, qu'elle saisissait une de  mes mèches de cheveux. Pour moi, ils étaient normaux, juste la façon de les couper qui pouvait choqué. Je n'avais pas eu trop à me plaindre là dessus : j'avais eu peu de remarques sur la façon dont je les coupais.  De plus, ils étaient facile à gérer :  lisses, et quasi pas de noeux. Je n'avais vraiment pas à me plaindre.

Tu as de super beaux cheveux ! J'adoooore ! C'est naturelle ?

Kimi n'était pas vraiment discrète. Une sorte d'opposée de moi. Non pas une sorte, c'était mon opposée. J'aimais être discrète et me fondre dans la masse même si la coupe de mes cheveux pouvait me faire légèrement remarquer, mais ce n'était rien. Kimi avait les cheveux roses, jamais j'oserai en faire autant. C'est quelqu'un de bruyant, et qui montre toujours ses émotions. Je suis l'inverse. Je n'aime pas montrer ce que je ressens. C'est une faille pour moi. Je me doute qu'un jour, quelqu'un verra tout.

Très bien, Kimi m'ira bien. De plus, je préfère Kimi à kiki. Cela te va meiux.

Je lui souris, mais un de mes plus beaux sourires, vraiment, ceux qui sont rares. Mais je reprends très vite.

Merci du compliment, oui c'est naturel. Toi, le rose te va comme un gant. Cela va très bien avec ta gaité !

J'avais le joues rouges, comme d'habitude. La joie de Kimi m’effrayait un peu car je n'avais pas l'habitude du tout. Fallait que je m'adapte à Kimiko. En fait, ce n'était pas comme Jack. Il était souriant et rassurant. Kimiko, elle est souriante, mais vu qu'elle est vraiment mon opposée, je le sens moyen. Jack, lui était peut être plus remarquable que moi, mais il avait ce don d'être rassurant. Kimiko c'est autre chose. J'espère que tout ira bien, et que ma peur ne se confirmera pas.  
©  Cacadum
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 86
Date d'inscription : 26/05/2014

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 16 ans
Orientation Sexuelle: Bisexuelle
Petit(e) ami(e): Je veux !
MessageSujet: Re: Ce n'est pas toujours facile d'être en cours ! [PV : Kimiko Noya] Lun 16 Juin - 21:03


Tu es mignonne tu le sais ? Je sens que je vais t'aimer toi ! ♥
PV ~ Sarah Lehelin





Gardant toujours un œil sur le professeur, histoire de ne pas se faire attraper une seconde fois, j'écoutais ce que Sarah avait à me dire. J'ai facilement remarqué que c'était une demoiselle très discrète, mais les demoiselles discrètes je trouve attirant. Cela donne un petit côté craquant et attachant. J'ai adressé un beau sourire quand elle m'a nommé par mon surnom, ça l'a rendait encore plus mignonne, et moi, j'aime les demoiselles mignonnes.

« Effectivement, Kiki ça le fait trop pas ! » Dis-je en me tapotant sur la tête.

Souvent, les personnes qui ne m'appréciaient pas /il y en avait pas des masses/ dans mon ancien lycée, ils me nommaient Kiki. En même temps, c'est toujours marrant de critiquer les étrangers, et encore plus les japonais, c'est même très facile. Mais moi ça ne m'a jamais touché ce genre d'insulte, et en temps normal, les gens déteste se mettre à dos avec moi, ils savent qu'ils sont pas près d'en sortir sans soucis. Soudain, elle m'adressa son premier et vrai sourire, je fus même surprise de voir sa beauté augmenter après ce sourire. Je me grattais la joue qui devenait doucement rosée. Voir une femme neutre, avec un air très mature, et vous sourire ainsi après avoir rit à des bêtises que vous dites, cela vous rends tout bizarre, comme si une timidité s'était installer en moi, mais ce n'est jamais pour très longtemps, non pas avec Kimiko Noya ! La brave demoiselle qui sait rire dans n'importe quelle situation ! Oui c'est bien moi ! Alors mon regard s'est reposé sur Sarah, cette jolie petite brunette que j'abordais pour la première fois.

« Oh merci, j'adore mes cheveux aussi, j'en prends très soin ! » Dis-je en tenant une mèche et en lui montrant sa douceur.

C'est vrai que c'est bien la première chose qui choque chez les gens. Cela sort de l'originalité même, c'est moi quoi. Vous allez dire que je suis très narcissique, mais je ne suis pas tout le temps ainsi, il faut savoir s'aimer c'est tout. Malheureusement en France et dans d'autres pays, les jeunes ne s'aiment jamais. C'est tout simplement la confiance, moi en tout cas, j'ai entièrement confiance en moi, même dans mes échecs.

« AH ! Et sinon tu peux garder le stylo, je te l'offre ! »

Au même moment, le professeur avait entendu mon crie de joie. Il a tapé sur son pupitre avec ses paumes des mains. Il avait pas l'air très content, content. Pas étonnant en même temps, je n'étais pas discrète du tout, et au final, on allait payer très chère certainement.

« Vous deux là, mesdemoiselles, sortez de mon cours tout de suite, et allez voir le doyen avant que je vous mette des punitions ! Je vous entends depuis le début du cours ce n'est plus faisable !»

Ouch, on avait gagné gros grâce à moi. 'ai lancé doucement un regard vers Sarah avant qu'on se dirige vers la sortie. Le professeur nous a pas laissé rajouter quoi que ce soit pour nous défendre, et si on le faisait, on allait certainement se faire renvoyer quelques jours. Elle allait pas être contente Sarah. J'ai fermé derrière moi la porte de la classe tout en la regardant.

« Oups... Je suis désolée ! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 395
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 23

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 15 ans
Orientation Sexuelle: Hétéro.
Petit(e) ami(e): Aucun.
MessageSujet: Re: Ce n'est pas toujours facile d'être en cours ! [PV : Kimiko Noya] Jeu 19 Juin - 22:17


   
.

   
Elle et moi continuons de discuter. J'aimai beaucoup les tics qu'elle prenait lorsqu'elle me parlait. J'en souriais assez. Disons que ce n'était pas commun. Je n'aimais pas qu'on me fixe, mais cela est dû a ma timidité. Je faisais un effort, car elle me parlait avec tant de gentillesse ! Fallait voir ! Elle est si expressive que le professeur nous remarqua encore. Ce fut pire même.

Vous deux là, mesdemoiselles, sortez de mon cours tout de suite, et allez voir le doyen avant que je vous mette des punitions ! Je vous entends depuis le début du cours ce n'est plus faisable !

C'était ma première fois que j'étais exclu. Je n'ai même pas eu le temps de rétorquer, et de nous défendre toutes les deux. De toute façon, nous sommes en tord. Je pris sagement mes affaires, tout en croisant nos regards avec Kimiko.
On sorti de la salle de cours sans faire de bruit. Je me demandais comment j'allais expliquer ça à mes parents... Enfin mon père surtout. Cela n'allait rien arranger. Pourtant, je n'en voulais pas à Kimiko.

Oups... Je suis désolée !

Je souris et la regarde dans les yeux afin de m'exprimer.

Merci, pour le stylo. C'est gentil. Ne t'excuse pas, je suis fautive aussi. Puis, faut une première à tout !

Je venais doucement d'avouer que j'étais une élève modèle. Enfin presque. J'avais eu quelques déviances au collèges, du fait que j'étais timide toute ma classe me poussait à parler, et lorsque j'étais devant le tableau pour réciter, rien e sortait, et j'étais souvent soumise à de multiples punitions. Enfin comparé à aujourd'hui ce n'était rien. Mais, c'était fait, et on ne pouvait rien y faire. Je ne voulais pu me prendre la tête.
©  Cacadum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 86
Date d'inscription : 26/05/2014

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 16 ans
Orientation Sexuelle: Bisexuelle
Petit(e) ami(e): Je veux !
MessageSujet: Re: Ce n'est pas toujours facile d'être en cours ! [PV : Kimiko Noya] Dim 10 Aoû - 2:37


Tu es mignonne tu le sais ? Je sens que je vais t'aimer toi ! ♥
PV ~ Sarah Lehelin





Elle est vraiment mignonne il fallait le dire. Je trouve qu'elle me ressemble un peu, posture, corps, quoi que j'ai peut-être une poitrine un poil plus... Comment dire, plus volumineux. C'est le mot juste. Mais pendant qu'elle était en train de me remercier pour le présent que je venais tout juste de lui offrir, mon regard s'est posé de nouveaux sur ses yeux, je ne voulais pas me faire remarquer et qu'elle me voit déjà pour la grosse perverse qui regarde les poitrines des autres filles. Même si c'était bien ce que j'étais en train de faire.

« Ah, t'en fais pas, merci à toi de ne pas être en colère contre moi... »

En y pensant, il y a des gens ''normaux'' qui n'ont pas l'habitude de se faire sortir au moins deux fois par semaine des cours. C'est vrai que je peux être une pipelette des fois, et je me fais souvent attraper par les professeurs.

« Oui, c'est une belle expérience, et comme tu dis il faut une première à tout. »

Je me suis assise sur le banc qui se trouvait dans le couloir tout en laissant mon sac à côté. J'ai laissé échapper un long soupire. Puis mon regard s'est posé de nouveau sur Sarah. J'ai tapoté sur le banc avec ma main pour qu'elle vienne s'asseoir à côté de moi.

« Allez viens te poser à côté de moi... »

Oui enfin là ça fait un peu pervers comme tu dis ça Kimi' ! Je me suis redressée lui faisant signe de la tête de venir près de moi et de se poser. Les cours allaient se termine dans une vingtaine de minutes, le professeur n'allait rien voir et rien savoir de nous deux, et à la minute qui suit, je suis sûre qu'il a déjà oublié notre virement de la classe.

« On va pas aller chez le supérieur parce que là, on risque des gros problèmes je te le cache pas. Mais t'en fais pas il va oublier le professeur, j'ai l'habitude de faire ça et je n'ai jamais eu de soucis depuis. On évite d'avoir des remarques ou des appels à nos parents. On attend juste que les cours se terminent et on part rapidement après la sonnerie. Tu me fais confiance d'accord ? »

Lui-dis en lui adressant un sourire charmeur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 395
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 23

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 15 ans
Orientation Sexuelle: Hétéro.
Petit(e) ami(e): Aucun.
MessageSujet: Re: Ce n'est pas toujours facile d'être en cours ! [PV : Kimiko Noya] Mer 20 Aoû - 21:28


   
.

   
Elle n'arrêta pas de me fixer, et comme d'habitude, je suis toute gênée...

Ah, t'en fais pas, merci à toi de ne pas être en colère contre moi...

Je ne comprenais pas vraiment pourquoi elle me disait ça.. Enfin, si un peu. Une autre personne qui aime étudier comme moi, aurait mal réagit. Moi, pas du tout. Je n'en vois pas l'utilité. Ce n'est pas en mettant en colère contre elle que ça aurait changer quelque chose. Et puis, avec ma timidité, ma colère aurait  bien fait rire, car personne aurait cru que ça aurait été de la colère.

Oui, c'est une belle expérience, et comme tu dis il faut une première à tout.

Si mon père venait à l'apprendre, je savais que j'aurai des bleus en suppléments de ceux que j'ai d'habitude, je commençais à avoir le traque, mais je restais debout. Elle s'était assise sur un banc, dans ce couloir vide de toute absence. Gentiment, elle m'avait proposé de m'assoir à ses cotés, tout en me faisant le geste.
Elle me fit une tête toute mignonne qui me fit oublier ce à quoi je songeais.

On va pas aller chez le supérieur parce que là, on risque des gros problèmes je te le cache pas. Mais t'en fais pas il va oublier le professeur, j'ai l'habitude de faire ça et je n'ai jamais eu de soucis depuis. On évite d'avoir des remarques ou des appels à nos parents. On attend juste que les cours se terminent et on part rapidement après la sonnerie. Tu me fais confiance d'accord ?

Ca je m'en doutais bien. Mais j'aurai plus de problèmes si le supérieur avertit mes parents. J’espérais que Kimiko sache ce qu'elle faisait. Enfin, de ce qu'elle me disait, c'était le cas, mais j'avais tout de même cette inquiétude...  Normal, c'était ma première. Je pris une bouffée d'air pour lui répondre sans le moindre problème.

J'espère que tu as raison... J'avais la mine triste, repensant à la violence de mon père, et à ce regard si énervé, si inconnu qu'il me lançait à chaque fois qu'il nous battait. Mais, je repris vite mes esprits. D'accord, je te fais confiance.

J'avais fait un sourire gêné qui pouvait en faire rire certains. Elle ne me lâcha pas du regard. De plus, j'avais dit que je faisais confiance, ce n'est pas dans mon habitude... Et moi, quelque chose me tracassait vraiment... Je suis une accro aux cours, c'est mon seul moyen d’espérer une vie meilleure... Je me tortilla dans tous les sens, bougea mes mains, torturant mes doigts avant de cracher le morceau :

Euh... Comment dire... Comment va-t-on faire pour récupérer le cours du prof ? Je soupira longuement, puis repris. JE ne sais pas toi, mais moi, les cours, c'est tout ce qu'il me reste...

J'avais une mine très triste.. Enfin j'imaginais, vu ce que je venais de dire. JE me tortillai toujours, et je regardais par terre, ne sachant pas ou me mettre.

Euh... A l'avenir, si tu veux te mettre à coté de moi, et si tu veux qu'on discute, est ce qu'on pourra le faire par petits mots ?

J'étais aussi rouge qu'une tomate ! J'aimai bien la technique du "Petit Mot". C'était discret, et rapide. Et je peux suivre un cours sans soucis... J'ai juste peur, à chaque fois que j'en parle, qu'on va me rejeter, car oui, les gens dans ce lycée préfèrent parler à voix haute. Ce n'est pas moi. Je ... J'attends sa petite réponse, m'attendant plus à un refus qu'autre chose.
©  Cacadum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 86
Date d'inscription : 26/05/2014

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 16 ans
Orientation Sexuelle: Bisexuelle
Petit(e) ami(e): Je veux !
MessageSujet: Re: Ce n'est pas toujours facile d'être en cours ! [PV : Kimiko Noya] Mar 26 Aoû - 11:40


Tu es mignonne tu le sais ? Je sens que je vais t'aimer toi ! ♥
PV ~ Sarah Lehelin





J’avais la lourde impression que je portais une grosse tristesse sur le dos en lui demandant de me faire confiance. Je n’étais pas aveugle, on voyait bien qu’il y avait un gros problème derrière tout ça. Elle avait l’air triste, gênée et tout ça à la fois, trop d’émotion dans ce pauvre petit corps. Mais j’avais encore plus l’impression que cette douleur venait directement du cœur, que c’était quelque chose de bien plus douloureux que la douleur physique. Je fronçais les sourcils en écoutant sa petite voix prête à trembler sur chaque mot qu’elle prononçait. J’ai déposé mes mains sur mes genoux écoutant attentivement les paroles de ma nouvelle amie. Elle pouvait me faire que confiance, c’est vrai que je me mets souvent dans des pétrins pas possible, et c’est rare, voir jamais que je refoute mes problèmes sur une personne que j’apprécie. Bien sûr, si c’est quelqu’un que je n’aime pas, elle ne devrait pas croiser mon chemin. Le silence n’est pas resté longtemps entre nous, elle venait tout juste de me poser une question, comment récupérer nos devoirs ? Elle n’avait pas à s’en faire, loin de là. J’ai laissé quelques secondes s’écouler entre nous, mais elle a très vite repris la discussion. Tout ce qui lui reste ? N’a-t-elle pas d’amis ? De la famille quelque part qui l’aime ? Je ne voulais pas me précipiter sur les questions comme à ma bonne habitude, histoire d’éviter de toucher une touche sensible.

« Humm… »

J’ai tourné le regard dans le couloir, fixant l’horloge suspendu au plafond. La sonnerie n’allait pas tarder à retentir dans tout le bâtiment.

« Je suis là maintenant, et sincèrement, ne t’en fais pas pour tes affaires d’accord ? Laisse-moi m’en occuper. »

Je me suis levée du banc en prenant une bonne inspiration et m’étirant de toutes mes forces. Je pétais la forme mais mes muscles ne suivaient pas mon corps, eux, ils étaient encore endormis. J’ai déposé une nouvelle fois mon regard sur Sarah, elle me proposait une drôle d’idée, je m’en souviens encore en classe quand j’étais plus petite, la technique du petit mot. J’ai eu un grand sourire. J’ai fouillé dans les quelques affaires que j’ai repris avec moi. J’ai pris une feuille, un stylo à l’encre rose comme d’habitude et j’ai griffonné quelques trucs dessus puis je l’ai tendu vers Sarah.

« Voilà ce qu’on va faire, sur ce mot il y a noté le numéro de ma chambre, retrouve moi à 21 heures ce soir dans ma chambre, d’accord ? Par contre, quand tu toqueras, tapes cinq fois sur la porte, comme ça je sais que c’est toi et non les gardiens de chambres. Je prévois pour le reste d’accord ? Au cas où, mets des peluches sous tes duvets, histoire qu’on croit qu’il y a quelqu’un qui dort. »

Rapidement, je me suis retournée pour partir en direction du couloir, la journée n’était pas terminée pour moi, et j’avais encore quelques trucs à trafiquer, mais juste avant de partir, j’ai déposé un petit bisou sur la joue droite de Sarah.

« J’aime bien ton idée de petit mot, à ce soir ! Ah... Et vient décontractée ! »

J’avais signée Kimiko Noya avec un petit cœur sur le mot de Sarah.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 395
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 23

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 15 ans
Orientation Sexuelle: Hétéro.
Petit(e) ami(e): Aucun.
MessageSujet: Re: Ce n'est pas toujours facile d'être en cours ! [PV : Kimiko Noya] Dim 28 Sep - 20:45


   
.

   
Je n'étais pas rassurée de savoir que j'avais fait ma première bêtise. Elle avait eu l'air rapidement dans ses pensées, lorsqu'elle fit un petit "Humm" qui retenu mon attention.

J'avais des suggestions qui pouvaient faire peur, mais qui niveau discrétion étaient dix fois mieux. Aussi, elle m'avait demandé de lui faire confiance, et m'avait dit qu'elle arrangerait tout. J'ai accepté ça, mais j'avais peur. J'avais peur de tout ce qui pouvait m'arriver :  mon père, qu'on se fasse prendre, que je n'ai pas les cours.. J'avais peur. Cette école est ce qui me reste, et ce à quoi je tiens beaucoup. Cependant, j'ai pu la rencontrer. C'est le truc positif de l'histoire.
J'avais en main, le stylo qu'elle m'avait offert en classe, je le regardais et j'espérais que tout allait fonctionner, y compris ce nouveau lien.

Voilà ce qu’on va faire, sur ce mot il y a noté le numéro de ma chambre, retrouve moi à 21 heures ce soir dans ma chambre, d’accord ? Par contre, quand tu toqueras, tapes cinq fois sur la porte, comme ça je sais que c’est toi et non les gardiens de chambres. Je prévois pour le reste d’accord ? Au cas où, mets des peluches sous tes duvets, histoire qu’on croit qu’il y a quelqu’un qui dort.

Elle est chaleureuse, et me souriait, je ne pouvais pas l'ignorer.  Je regarda son mot, il y avait bien le numéro de sa chambre. 21 heures, je n'allais pas oublier, encore moins de cogner cinq fois.  

J’aime bien ton idée de petit mot, à ce soir ! Ah... Et vient décontractée !

Ca m'a fait sourire, et juste après qu'elle m'est fait un bisou sur ma joue, je lui répondis. J'étais assez surprise qu'elle m'ait fait un bisou, et avec ma tête d'étonnée, je mis ma main sur ma joue, puis répondis.

Je viendrais, promis.

Elle parti de son coté, et je me dirigea vers les casiers pour récupérer des choses sans grande valeur.

** FIN **
©  Cacadum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ce n'est pas toujours facile d'être en cours ! [PV : Kimiko Noya]

Revenir en haut Aller en bas

Ce n'est pas toujours facile d'être en cours ! [PV : Kimiko Noya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suki Gakuen ♥ :: L'intérieur du lycée :: Salles de classe-