Suki Gakuen ♥
Bienvenue à Suki Gakuen ♥

Ce forum était anciennement lié à Amour Sucré d'où l'adresse mais ce temps est révolu, nous vous proposons ici d'incarner des personnages parfaitement imaginaires et de venir les faire évoluer dans notre lycée ♥

Connecte-toi / Inscris-toi vite ! ☺


Bienvenue au lycée Suki Gakuen, où amour et conflits se mêlent pour un endroit unique au monde ♥
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Ah et... Sinon petite lumière, autre chose à dire ? [PV : My Lady ~ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Ah et... Sinon petite lumière, autre chose à dire ? [PV : My Lady ~ ] Sam 10 Mai - 20:08


Quand le feu rencontre la glace...

Le lundi, il n'avait que trois heures de cours le matin. Et heureusement d'ailleurs. Ayant tout bouclé, il fila vers son chez lui pour se plonger dans son labo de photo. Après avoir sommairement mangé. Combien de fois avait-il vu son père faire les mêmes gestes qu'il faisait maintenant... Son regard s'assombrit aussitôt. Non, ce n'était vraiment pas le moment de penser à ça. Les quatre bacs, être dans le noir le plus total, le révélateur, les alégionures d'argent... Oui, il adorait la photo, en fin de compte.

-" Hey Dad... You was right, this feeling is truly amazing... "

Heureusement qu'il était ponctuel pour ses photos. Il regarda son chef d'œuvre qui avait été suspendu pendant un long moment, et l'examina sous tous les angles. Oui, finalement, la lumière, le paysage et l'angle de base étaient bons, et il avait sorti la photo du révélateur à temps. Il la mit de côté dans un dossier de papier brun, sortit de la pièce et resta un instant les yeux fermés. Trop de lumière par ici, dites donc. Il sourit en repensant à ce que disait madre à dad' dans ces cas-là. Mi querido, deberias salir para ver la luz... No te quedas en el negro, lo sabes ! Oui, il savait. Il savait combien son visage inexpressif et sa peau réclamaient les rayons chauds du soleil à 15:27:43.

Il sortit alors avec son pantalon et veste de cuir souple noir. Son tee-shirt blanc et ses rubans en place. Et surtout, pour finir, sa paire de rollers aux pieds. Et oui, quelques dizaines de kilomètres en rollers n'allaient pas le tuer, et ça le ferait sortir. Et, si besoin est, il appellera ses amis ( non, pas domestiques, des amis ) pour le ramener. Ce dont il doutait. Le soleil lui tapant dessus de ses rayons chaleureux sans être trop forts, il fila à sa vitesse normale, ne s'arrêtant qu'une seule fois pour s'étirer. Il évita le centre ville comme la peste, et se dirigea droit vers le parc. Une fois arrivé, il regarda l'heure. 16:18:28. Il s'améliorait avec le temps...

Il enleva sa veste de cuir et leva sa tête inexpressive vers le soleil. Il n'aimait pas le soleil mais... Sa peau, elle, en avait besoin, c'était indéniable. Et c'était, par ailleurs, tout le problème. Avoir besoin de quelque chose que nous n'aimons pas, c'est carrément problématique. Si seulement il n'en avait pas besoin, de c'te boule de feu qui grandissait de seconde en seconde. Tiens, en parlant de feu, qu'est-ce que c'était que ça ? Son visage inexpressif se baissa sur la rousse qui passait par là. Et voilà, il parlait du fait qu'il n'aimait pas le feu... Inexpressif, il étira ses jambes qui n'allaient pas tarder à être endolories s'il ne les étendait pas, et se perdit dans la contemplation des arbres au-dessus de lui.

Son sac en bandoulière avec lui, il fouilla à l'intérieur, sortit son appareil photo numérique et prit une série de photos de la vue qu'il avait. Ouais, pas mal, mais il lui faudrait une meilleure lumière et un oiseau qui passerait par là pour se donner la peine de se coltiner son lourd matériel de photo qui conviendrait - selon les incultes - plus à des topographes. Au moins, il avait fait son repérage. Mais tiens... Chevelure enflammée était toujours là ? Son visage inexpressif se baissa et l'observa. Encore une de ces lumières intérieures qui tentaient de faire fuir sa noirceur ? Et puis quoi encore... Tch.
Code de Frosty Blue de Never Utopia


H.R.P:
 


Dernière édition par Raven le Sam 24 Mai - 3:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 11
Date d'inscription : 04/05/2014
Age : 20
Localisation : Dans un petit parc
MessageSujet: Re: Ah et... Sinon petite lumière, autre chose à dire ? [PV : My Lady ~ ] Sam 10 Mai - 20:56




Balade... et autre


Je sortais de cours et alla vers l'animalerie pour aller racheter de quoi nourrie Ghosty et Shadow. Ce sont de vrais morfale! Ils mangeaient comme 10! M'enfin, je les aime trop. Donc, je disait que j'étais passer ou que j'allais passer... Roh! C'est pas grave. Je disais donc que j'étais passer à l'animalerie et j'avais acheter de quoi nourrir mes chats. J'allais maintenant dans le parc pour voir la nature et les quelque animaux qu'il pouvait y avoir. Oui j’adore les animaux et en parlant d'eux! Je vois au loin un petit oiseau! Je vais doucement vers lui et le regarde. Il s'envole. Dommage.

Puis c'est bizarre je me sens observer. Je tourne la tête et voit un homme qui est plus haut que moi, sur un bosquet ou une colline comme vous voulez. Enfin il me regardait et il avait un visage inexpressif. Mais surtout il avait un appareil photo! Peut être prenait il les animaux en photo?! Joyeuse à cette idées je monta vers lui mais assez discrètement enfin... Pas comme une espionne juste comme si je cherchais à aller là haut pour voir la vue.

J'arrivais donc à son niveau, à quelque mètre de lui, je crus le reconnaitre. C'étais pas un prof? Je sais plus, ce qu'il m’intéressait étais ce qu'il photographiait. Je demanda d'une petite voix douce et timide:

« Excusez-moi. Je vous ai vus d'en bas et j'aimerais savoir si vous prenez les animaux du parc en photo? »
Il avait l'air quelque peu froid mais toute personne qui aime les animaux avait un cœur. Alors je voulais lui parler... Et peut être devenir amis qui sait?


H.R.P:
 
Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ah et... Sinon petite lumière, autre chose à dire ? [PV : My Lady ~ ] Sam 24 Mai - 3:43


La passion du silence vaut celle de la patience photographique...

- « Excusez-moi. »

Et bien oui, chevelure-enflammée était toujours là. Et lui demander de l'excuser alors qu'elle avait manqué de massacrer son repérage ? C'te honte... Il décida de laisser couler et, de son visage inexpressif, prit ce qu'il voulait. Une pie en plein vol, entre deux arbres, avec un nuage en fond et, surtout, une luminosité parfaite due au crépuscule. Idéale pour ce qu'il voulait. Il avait totalement oublié chevelure-enflammée qui était toujours là, bien décidée à lui montrer qu'elle existait. Première preuve, elle se mit à parler.

- « Je vous ai vus d'en bas et j'aimerais savoir si vous prenez les animaux du parc en photo? »

- « Simples repérages. »

Inutile qu'elle n'en sache plus sur ses activités. Sa voix avait été d'une froideur sans précédent, mais seule une personne qui s'y connaissait un minimum en photo aurait vu le message sous-jacent. Il ne faisait que repérer les lieux, et ne confondait pas des photos et des repérages numériques. Jamais il ne considérerait prendre une photo sans que cela ne soit avec sa chambre, mais il aura à amener tout son matériel en conséquence, et ce n'était pas rien, plutôt du lourd par ailleurs. Certaines connaissances lui disaient qu'il avait là un matériel de topographe. Il regarda les alentours, et ses yeux tiquèrent sur la chevelure enflammée de la jeune fille.

Chevelure enflammée... De sa froideur et ses yeux glacials, il se mit enfin à la jauger, la détailler de la tête aux pieds. Et là, il vit une photo idéale. Elle était au premier plan, côté gauche, le parc en arrière-plan, et le ciel avec la luminosité adéquate était idéal. Et surtout... Trois oiseaux, petits, en arrière-plan, donnaient l'impression de foncer vers la tête de la jeune fille. Repérage dans la pellicule, il se mit à regarder les différents repérages. D'un œil expert. Seulement quatre ou cinq sur les vingt qu'il avait faits étaient potables, et encore, à retravailler. Certaines demandaient plus de nuages et d'autres, au contraire, plus de rayons solaires. Peut-être devrait-il refaire la dernière en autonome, les couleurs étaient plus saturées, délavées, et d'autant plus magnifiques. Alors que là... L'été approchait, et de plus en plus d'impuretés siégeaient dans l'air.

Il se souvint alors de la joie avec laquelle elle s'était dirigé vers lui. Aimait-elle la photo ? Il ferma vaguement ses yeux, comme s'il supprimait l'idée qui avait germé dans sa tête. Commencer à parler ? Il s'était tu et n'avait pas dit un seul mot depuis les deux derniers qu'il avait lancé il y a de ça cinq ou sept minutes. Alors il n'allait pas commencer à se reposer sur des paroles futiles, et puis quoi encore. Le déluge ? Au secours Noé, tu auras bien à faire sans inondation. … Finalement, il se rendit compte à quel point le silence et les seuls bruits du parc et du vent lui étaient largement  plus préférable qu'une discussion stérile et superficielle, sans profondeur. Une horreur. Les mots prenaient un sens si superficiel qu'il pourrait en vomir. Chevelure enflammée repassa dans son champ de vision et il se résolut à lui parler photographie, vu qu'il n'avait que cela à faire de toutes façons. Maintenant qu'elle lui gâchait le paysage, autant qu'elle serve à quelque chose, hein.

- « La photo vous intéresse-t-elle à ce point, demoiselle Flamme... ? »

Sa voix était encore plus froide qu'avant, plus glaciale que la mort même. Il se leva, et lâcha son appareil photo, le laissant retomber sur son torse. Raven n'était pas encore un fou, il avait une lanière autour du coup accroché à son matos, faut pas rêver au Paradis, hein. Redescendez un peu, là. Il attendit la réponse de la demoiselle, pour laisser en suivant un nouveau silence. Il aimait ce genre de silences qui avaient un sens, ces silences qui en disaient beaucoup plus que n'importe quel discours à gerber. Puis, après quelques minutes à contempler un feuillage avec une luminosité et un point de vue différents, il reprit la parole. Sa voix gelée ne fut qu'une brise, un murmure à vous cingler la joue par sa froideur. Il était comme ça, le Raven. Un soupçon de malice vint s'ajouter très implicitement toutefois dans sa voix meurtrière.

- « A moins que ce ne soient les animaux qui retiennent votre attention, demoiselle Flamme. »

La surnommer ainsi n'était qu'un implicite pour connaître son prénom. Poser des questions stupides lorsqu'on pouvait dire quelque chose d'un peu plus intéressant tout en sachant ce genre de choses, c'était déjà un peu plus gratifiant. Il se rendit alors compte qu'il l'avait vouvoyé, et haussa imperceptiblement des épaules. Boarf. Il n'allait pas tarder à bouger son cul ailleurs, le 'vous'. Pas de problèmes là-dessus, elle allait devoir s'y accommoder pour l'instant... Il tourna son visage et ficha son regard jaune perçant dans les iris de chevelure enflammée.
T'as intérêt à être intéressante, toi...
Code de Frosty Blue de Never Utopia


H.R.P:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ah et... Sinon petite lumière, autre chose à dire ? [PV : My Lady ~ ]

Revenir en haut Aller en bas

Ah et... Sinon petite lumière, autre chose à dire ? [PV : My Lady ~ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suki Gakuen ♥ :: Extérieur du lycée :: Le parc-