Suki Gakuen ♥
Bienvenue à Suki Gakuen ♥

Ce forum était anciennement lié à Amour Sucré d'où l'adresse mais ce temps est révolu, nous vous proposons ici d'incarner des personnages parfaitement imaginaires et de venir les faire évoluer dans notre lycée ♥

Connecte-toi / Inscris-toi vite ! ☺


Bienvenue au lycée Suki Gakuen, où amour et conflits se mêlent pour un endroit unique au monde ♥
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Faute d'inattention ( pv Magdalena )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 47
Date d'inscription : 13/06/2013
MessageSujet: Faute d'inattention ( pv Magdalena ) Ven 14 Juin - 13:02

Bientôt la fin de la journée. Samuel n'avait que très rarement était en cours de toute sa vie. Dans son enfance, mais sinon le reste, il avait tout appris aux coté des assistants de son père, un groupe composé de toute sorte de personne, jeune ou vieux, autant dire qu'il a très vite appris beaucoup de chose sur la science et l'histoire, Également en math et en langue vivante mais bon suivre les cours dans une classe, ce n'était pas pareil.

Samuel trouvait cela ennuyeux, les questions des profs n’étaient pas très recherchées la plupart du temps. Mais bon Sam devait reconnaitre qu'au moins il apprenait parfois des choses intéressantes. Par contre, ça faisait un moment qu'il était arrivé, il passer déjà pour ce que l'on pourrait appeler le cancre de sa classe. Le jeune homme avait passé les trois quart de sa vie à montrer ses connaissances dans l'espoir de se faire remarquer, mais maintenant, il n'en voyait pas l'intérêt.

Le cours toucher vraiment bientôt à sa fin, encore dix petites minute et il serait enfin tranquille jusqu'au lendemain. Une heure de géographie allait finir, le jeune homme commençait à fatiguer un peu, rester assis pendant 4h depuis midi, il n'en avait absolument pas l'habitude. Au moment où il fermait doucement les yeux, la prof venait de poser les yeux sur lui et fatalement s'approcha pour mettre un coup de son cahier sur la table. Samuel se leva en sursautant et croisa son regard.

- Mon cours ne vous intéresse pas ?

Ah le Français, même si ce n'était pas la langue première du jeune homme, il se défendait particulièrement bien, heureusement d'ailleurs. Même si à la base il était venu ici pour son diplôme et approfondir son Français, au final son diplôme il s'en moquer et la langue, il n'avait pas vraiment grand-chose à approfondir. Encore une excuse de son père pour ne plus l'avoir dans ces pattes. L'étudiant réfléchit à très grande vitesse mais avant qu'il n'est le temps de répondre, elle lui demanda.

- Ou se trouve l'Afrique ? Vu que c'était le sujet principal

Elle le prenait pour quoi ? Probablement un idiot, le jeune homme regarda sa casquette poser sur un coin de la table puis sourit pour répondre de manière simple.

- Quelque part entre la Russie et les Etats-Unis, je dirais.

Depuis son arrivée, c'était ce genre de réponse qui le faisait passer pour un cancre. Qui énervé au passage les profs et l'avait déjà mené au bord d'une colle. Mais Sam n'avait pas vraiment voulu ce qui allait se passer, la prof décida de punir, si l'on peut le dire, un ou une autre élève. Elle s'adressa a la classe en demanda a ce que quelqu'un se désigne pour donner des cours de soutien au garçon afin qu'il rende un devoir complet sur les transformations géologique de la planète depuis sa création et il avait qu'une semaine pour le faire. Sam laissa échapper d’un ton calme et a peine surpris.

- Ah ouais, carrément.

Samuel regarda la classe, à la fois surpris et gêner, quelqu'un allait se dévouer ? Probablement pas, il ne se désignerait même pas lui-même en ce moment. Retenant un soupir, il fixa les différents élèves de la classe avec son œil vert foncé, le seul œil visible, son autre œil bleu clair étant toujours caché par ces cheveux.

- Personne ne sortira tant qu'il n'y aura pas un ou une volontaire.

Samuel laissa échapper dans un murmure.

- Vive la honte ... merveilleux

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 12
Date d'inscription : 03/06/2013

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 17 ans.
Orientation Sexuelle: Hétérosexuelle.
Petit(e) ami(e): Pas encore...
MessageSujet: Re: Faute d'inattention ( pv Magdalena ) Ven 14 Juin - 21:42

Voici un cours de français. Le genre de leçon inutile, ce même genre que Magdalena trouvait ennuyeux à mourir. Les professeurs étaient très gentils, surtout avec elle, mais certaines fois leurs discours étaient tellement évidents qu’ils en étaient dérisoires.

Bientôt la fin. Elle arrivait à grand pas. La jeune enfant avait arrêté de dessiner sur le bord de sa feuille ; celle-ci devenait si fine sous le crayon noir que le papier était à prêt à se briser. Les ronds si sombres qui ornaient chaque coin de ses notes réussissaient à être stoppés juste avant la catastrophe qui transpercerait la page ; il ne restait jamais assez de minute dans l’heure de cours.

Un soupir sortit de la gorge de Magda, alors qu’elle écoutait l’adulte face à elle débiter son savoir. Elle le savait déjà tout ça, la demoiselle avait lu un livre sur ce sujet une semaine auparavant ; sa mémoire n’était tout de même pas de la taille de celle d’un poisson cramoisi, elle pouvait s’en souvenir aisément.

Soudain, un « clac » vint briser la monotonie de la voix du professeur, et fit sursauter Magdalena. Elle riva ses yeux vers le lien du son, et elle fut surprise de voir un cahier au-dessus de la tête d’un élève. Il était facile d’imaginer la scène qui venait de se dérouler ; un étudiant dissipé, une remise dans le droit chemin frappée sur le crâne. Magda sourit. Non pas que la situation était amusante, mais elle connaissait bien le garçon victime ; il faisait souvent le pitre dans la classe, et tout le monde connaissait son nom pour cela. La demoiselle aux cheveux rose pouvait aisément deviner que le spectacle qui suivrait la divertirait durant les dix dernières minutes.

Un dialogue, un échange entre les deux concernés ; l’attraction battait son plein. Magdalena suivait du regard les interlocuteurs, comme on suit la balle sur un cours de tennis. Mais rapidement, retournement de situation ; personne ne marqua le point. Ou peut-être la professeure, qui traînait le pauvre Samuel dans la boue en public.

Bougre ! Elle allait loin ! Quelle ne fut pas la surprise de la classe entière lorsqu’il fallut désigner un volontaire pour l’éducation de ce bambin ! Magda, entraînée par la foule, se mit à rire doucement. Un rictus discret s’éleva dans la salle ; personne ne voulait se porter bénévole. Toutefois, il le faudrait sinon on ne sortirait pas.

Dès le début, Magdalena voulut se lever et répondre qu’elle, elle voulait. Mais l’effet de masse l’en dissuada. En son for intérieur, elle avait très envie d’aider ce pauvre garçon, qui avait l’air vraiment charmant. Elle pensait qu’il n’était pas si idiot que ça, qu’il jouait simplement un rôle, comme la plupart des gens dans la société. Ses interventions en classe le rendaient toujours imbécile, mais il disait ça avec le sourire, comme s’il savait qu’il aurait tort ; il voulait simplement faire le pitre. Ça se sentait.

Le caractère de la jeune enfant la fit hésiter encore. Elle mourrait d’envie de porter secours à ce garçon, mais y arriverait-elle ? Aurait-elle les connaissances nécessaires ? Qu’allaient dire les autres ? Elle deviendrait peut-être la risée de ses camarades et ce ne devait pas être très agréable.

Trois longues minutes passèrent, où même les mouches n’osaient plus voler.

Tout à coup, une chaise grinça. Des souliers heurtèrent le sol ; tous les regards se tournèrent vers Magdalena, responsable de ce vacarme brisant le silence ambiant. La jeune fille était décidée.

Sa tignasse rose faisait ressortir la rougeur de ses joues, représentant la gêne qui la rongeait. Ses jambes serrées dans son slim bordeaux tenaient avec difficulté droite et ses mains suaient quelque peu. Avant de parler, elle remit sur son épaule une manche de son t-shirt blanc qui commençait à glisser sur son bras. Le motif rose que le maillot arborait désignait parfaitement sa situation ; deux bonhommes bâton qui se serrent la main. La jeune fille passa nerveusement une mèche de ses cheveux derrière son oreille, avant de bomber la poitrine et de prendre sa respiration. Elle n’était pas sûre d’elle, et on le sentait.

« Moi. Je l’aiderai. »

Sa voix se voulait sèche, bien qu’elle tremblait un peu. Magda n’aimait pas prendre la parole devant tout le monde de son gré ; sa timidité l’en empêchait.

Son visage porcelaine se tourna vers le jeune homme à qui elle venait, en un mot, d’offrir son temps libre. Avait-elle fait le bon choix ? La professeure s’en émerveilla. Elle remercie chaudement Magda, en accentuant sa bonté et surtout son courage. Mais la fillette se fichait de ces mots hypocrites ; elle fixait le garçon, se questionnant ardemment.

D’une voix plus basse, elle s’adressa à lui :

« J’ai un créneau de libre ce midi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 47
Date d'inscription : 13/06/2013
MessageSujet: Re: Faute d'inattention ( pv Magdalena ) Ven 14 Juin - 23:09

Les secondes semblaient de plus en plus longues au fur et à mesure qu’elles passaient, Samuel se doutait que c’était voulu. Ou bien quelqu’un se dévouer rapidement, ou bien plus le temps passé et plus les élèves allaient considérer Sam comme unique responsable. Le jeune homme aurait bien voulu claqué dans ces dents tout ce qu’il savait déjà sur ce qu’elle lui avait demandé, mais ça ne serait pas judicieux après s’être volontairement fait passé pour un imbécile depuis un moment. Le jeune homme fut donc, on peut le croire assez surpris quand quelqu’un se leva, non sans avoir le mérite de reporté toute l’attention de la classe sur elle. Une jeune femme de sa classe, Magdalena, son nom de famille, il ne s’en rappelait plus vraiment. Eh oui, même si cela ne faisait qu’une semaine, Samuel avait très vite retenu les noms des différents élèves de sa classe, même la plus timide visiblement. Le jeune homme que le temps d’attente avait fini par lui faire reposer sa tête sur c’est bras, eux même couché sur la petite table devant lui, portait un regard pour une fois vraiment surpris, autant qu’il était amusé de la voir ainsi prendre tout son courage pour ne laissait échapper que trois petit mots qui allaient mettre fin à tout un calvaire pour la classe.

Moi, je l’aiderai.

Eh bien, on peut dire que le coup de théâtre était de mise, personne ne semblait s’y être attendu. Samuel se dit qu’elle devait probablement avoir un rendez-vous ou elle ne tenait pas a arrivé en retard. Son œil vert foncé la fixé sans aucune gêne, il était bien loin de la timidité qu’elle semblait ressentir, au contraire, sûr de lui et particulièrement confiant en lui-même. La prof décida de libérer les élèves mais avant cela, Magdalena prononça à nouveau quelque mot après avoir reçu des remerciements de la part de la femme dont Samuel s’était totalement désintéressé.

J’ai un créneau de libre ce midi.

Même pas une question, c’était une affirmation. La jeune étudiante ne semblait pas vraiment lui laissait un choix de réponse, ou plutôt l’informé-t-elle du moment où elle aurait du temps a lui accordé, oui plutôt ça. Le jeune homme remit tranquillement de l’ordre dans ces cheveux tout en fixant désormais Magdalena avec son regard vairon. Beaucoup était troublé à la vue d’un tel regard, Sam le détestait pour ça, peut-être pour cela qu’il en caché toujours la moitié. Une fois, casquette sur la tête, il remit tranquille son gilet par-dessus le haut blanc-grisé qu’il portait et décida enfin à répondre quelque chose après avoir fait attendre un moment la jeune femme.

Je m’en voudrais de combler ainsi ton emploi du temps.

Le regard sévère de la prof venait de se posé sur lui et Samuel comprit qu’il n’aurait pas l’embarras du choix malheureusement.

- Mais quand y a pas le choix … très bien. Dans ce cas, je te retrouverais au réfectoire, Magdalena.

Il se leva et disparu en quelque seconde de la salle. Il aurait était plus logique de rester ensemble, mais Sam avait envie de s’accorder un peu de solitude. L’étudiant retourna donc à sa chambre et se laissa tomber sur le lit après avoir posé son sac juste à côté. Pas particulièrement fatiguer, il regarda un moment le plafond. Il n’avait rien demandé à personne, dire qu’il aurait voulu faire autre chose de sa journée. Allait à la piscine lui semblait une bonne idée, tant la chaleur était pesante, mais finalement, il allait être coincé avec une de ces camarades de classe, qui devait certainement l’avoir pris en pitié, ou alors l’avoir fait pour justement pouvoir quitté la classe.

LE temps passé à nouveau doucement, 12h10, 12h15, 12h20. Samuel se décida enfin a bouger après avoir tranquillement sombré dans des pensés pendant de longues minutes. Ce qu’il faisait avant lui manquer, il aurait donné n’importe quoi pour ne pas avoir fait tomber les lampes, mais se douter également que ce n’était qu’une excuse pour l’avoir envoyé ici. M’enfin, son petit coup de blues était passé et il était fin prêt pour attaquer la seconde moitié de la journée

Sam arriva dans le réfectoire et trouva très vite l’étudiante, il ne restait plus grand monde … déjà. Sauf que si le jeune homme ne se trompé pas, elle pourrait s’exprimer plus facilement ainsi. Il l’avait vu à l’œuvre dans la classe et se doutait un peu que ça devait être pareil, savoir qu’à tout moment un regard pesé sur soi ne devait pas être facile pour elle.

Il ne dirait pas directement, après tout elle prendrait déjà mal qu’il soit en retard alors qu’il était encore ensemble juste avant 12h. Le jeune homme n’allait pas en plus lui dire que c’était en partit pour qu’elle soit plus à l’aise dans un milieu où il n’y aurait que deux trois personnes au lieu de cinquante. Samuel l’accosta avec un sourire, le même sourire qu’il avait lorsqu’il répondait faux en classe, ou presque.

- Désolé pour le retard, tu ne m’a pas attendu pour manger j’espère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 12
Date d'inscription : 03/06/2013

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 17 ans.
Orientation Sexuelle: Hétérosexuelle.
Petit(e) ami(e): Pas encore...
MessageSujet: Re: Faute d'inattention ( pv Magdalena ) Sam 15 Juin - 10:03

Les élèves pouvaient désormais se lever et quitter la salle. Grâce à l'intervention de Magdalena, la classe entière était libre. Entière, vraiment ? Non, elle-même et Samuel Winters étaient prisonniers ; prisonniers l'un de l'autre tout quelques heures. Alors que les autres mangeraient en riant, la jeune fille devrait étudier avec son compagnon d'infortune. Finalement, elle aussi était punie. Ce n'était pas réjouissant.

Samuel sortit en trombe et quitta le champ de vision de la fille aux cheveux couleur bonbon. Il se dérobait, le garnement ! Magda poussa un soupir. Elle aurait mieux fait de ne pas parler et d'attendre en silence que quelqu'un d'autre se sacrifie. Le mal était fait.

A l'accoutumé, Madgalena n'allait jamais vers les autres. Elle attendait qu'on s'approche d'elle et qu'on ose lui parler en premier, avant d'adresser un mot à quelqu'un. C'était cette timidité maladive qui l'empêchait d'aller vers autrui. Alors pourquoi, pourquoi avait-elle décidé qu'aujourd'hui elle se lèverait pour quelqu'un ? La soif de connaissance, peut-être était-ce là sa motivation. Ce garçon avait sûrement beaucoup à lui apprendre, et elle aussi, disposait de savoirs qui devaient lui être inconnus. Seule cette idée ne faisait pas tout à fait regretter son geste à la jeune enfant.

Magdalena attrapa son par-dessus rouge et n'y glissa pas les bras. Elle le déposa sur ses épaules, simplement. Rapidement, elle glissa ses affaires dans son sac à dos et s'enfuit de la salle. Il fallait qu'elle file à la cafétéria pour dévorer son repas en quelques secondes ; le soif de révision était plus important que la faim du ventre.

Une fois arrivée, les yeux de l'enfant traversèrent le réfectoire à la recherche de Samuel ; nulle trace de l'individu. Nouveau soupir. Magda alla donc chercher son plateau repas et s'assit à une table, loin des autres - ou presque. Alors qu'elle tenait sa fourchette d'une main pour porter ses spaghettis à sa bouche, sa seconde main portait un livre de fantasy, qu'elle prenait tant de plaisir à lire. Une fille est capable de faire plusieurs choses à la fois et Magdalena reflétait bien cet aspect féminin.

Les minutes passèrent, sans l'ombre du garçon qu'elle attendait. Son assiette se vidait et il n'apparaissait pas. La fourchette laissa place à la cuillère, quand il s'agit d'engloutir un yaourt d'une trombe. Et enfin, ah ! Alors que la dernière bouchée se faisait avaler, Samuel arriva, un sourire radieux sur les lèvres et une phrase assez déplacée. Bien sûr qu'elle ne l'avait pas attendu, elle serait morte de faim avant qu'il ne montre son nez !

La cafétéria s'était vidée, et Magdalena et Samuel étaient presque seuls. La jeune fille ne voulut voir que le côté positif de cette situation, qu'elle n'avait même pas pris la peine de remuer en tous sens en attendant le garçon ; ainsi elle était rassasiée et pourrait se consacrer avec plus d'entrain à l'apprentissage de ce jeune homme.

La demoiselle leva les yeux vers lui et décrocha un petit sourire discret. D'un geste vif elle poussa son plateau pour qu'il ne la gêne pas et invita son compagnon à s'asseoir, d'un signe de tête.

« Ne t'inquiète pas, j'ai eu le temps de me distraire un peu avant de reprendre le travail, dit-elle d'une petite voix. Je t'attendais, installe-toi. »

Comme à son habitude lorsqu'elle était angoissée, Magda entreprit de déplacer toutes ses mèches rebelles derrière ses oreilles, et ses joues s'empourprèrent. Elle ferma son livre, sans même y glisser de marque-page et le rangea dans son sac.

« Tu veux peut-être manger avant ? On va devoir faire les deux à la fois, si c'est le cas. Sinon nous n'aurons pas le temps ; madame Machin t'a donné un devoir assez long à rendre, aucune minute n'est à perdre. »

La caractère travailleur de la petite refaisait surface. Ses yeux pétillaient d'envie ; finalement, elle avait fait le bon choix ! Elle continua à parler, toujours de sa petite voix fluette :

« J'ai un livre qui traite du sujet de ta rédaction, je te le prêterai demain si tu le souhaites. »

Son amour des livres lui faisait tout ramener à ces pages pleines d'encre qu'elle ne oubliait le côté humain d'une discussion. Elle s'était, tout en parlant, tournée vers Samuel, en glissant une de ses jambes sous sa cuisse ; position qu'elle affectionnait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 47
Date d'inscription : 13/06/2013
MessageSujet: Re: Faute d'inattention ( pv Magdalena ) Sam 15 Juin - 14:36

Sam s’installa tout de suite après qu’elle lui ai proposé, même si il n’avait aucune envie de passer une heure sur le devoirs qui avait une échéance aussi longue. Le jeune homme savait qu’il pouvait boucler ça en une heure grand max, mais déjà une idée germait petit à petit dans son esprit. Elle était studieuse, suffisamment pour avoir des notes pas très loin de la perfection, rien que la voir la, plonger dans un livre en même temps qu’elle manger. Samuel avait eu le temps de l’observer avant de s’installé à table.

- Tu veux peut-être manger avant ? On va devoir faire les deux à la fois, si c'est le cas. Sinon nous n'aurons pas le temps ; madame Machin t'a donné un devoir assez long à rendre, aucune minute n'est à perdre

Madame Machin, ça sonné si bien que son sourire grandit légèrement. Il regardé le ciel d’un air pensif. Aucune minute à perdre …. Oui ça serait mieux, ce devoir était vraiment une perte de temps a ces yeux.

J'ai un livre qui traite du sujet de ta rédaction, je te le prêterai demain si tu le souhaites.

Houla, un livre sur le sujet, si elle avait un livre sur un sujet aussi précis, combien en avait-elle ? Il répondit avec un grognement pensif. Le jeune homme donnait un peu l’impression de se moquer de ce qu’elle raconter, mais dans la mesure où il connaissait déjà le plus important, le jeune homme se doutait que le devoir pour lui ne serait pas très compliquer. Il se demandé juste pourquoi elle en faisait autant pour lui. Mais en y réfléchissant, si le jeune homme raté le devoir, elle serait puni avec lui. C’était vicieux en un sens, mais Sam savait déjà comment s’en sortir sans avoir à dévoiler ces talents.

Sam s’étira tranquillement, on dirait que sa timidité commence à partir petit à petit. Le jeune homme se dit qu’il devrait faire un petit effort pour ne pas frustrer Magdalena, après tout, elle probablement dévoué pour sortir de cours et avait surement mieux à faire de son temps. Mais l’étudiant était déjà frustré par la scène qui était arrivé auparavant. La prof y était allée un peu fort, mais bon, on ne pouvait pas lui en vouloir de faire son travail.

Le jeune étudiant soupira en la voyant aussi motivé, elle le regardé et lui évité de croisé son regard plus ou moins volontairement. Il finit par dire d’un ton calme.

[color=gray]- J’ai une semaine devant moi, ça va je trouve que j’ai beaucoup de temps devant moi.[/color ]

Samuel manqua de disparaitre encore une fois, il ne voulait pas quelqu’un dans cette endroit comprenne qu’il était beaucoup plus malin qu’il en avait l’air. Il commença a se balancé tranquillement sur sa chaise, ne pouvant que difficilement tenir en place. La chaleur était moins pesante dans le réfectoire mais bon, quand on sait qu’une partie de l’après-midi est vide de cours, le jeune homme ne tenait pas à la passé assis sur une chaise et des leçons.

- Tu sais, je vois pas l’intérêt de se compliquer la vie pour une prof en mal d’autorité. En ce qui me concerne je n’ai pas l’intention de passé mon après-midi à faire un devoir donc je ne vois pas l’intérêt, tu ne me crois pas ?

Sam s’étira tranquillement, sur de ce qu’il venait de dire. Le jeune homme se demandé même pourquoi elle se donné autant de mal, après tout, même si cela faisait peu de temps, elle devait savoir qu’il était un cancre. Qu’il ne s’impliquait pas du tout dans les cours ou les devoirs. Samuel conclu par une phrase simple.

- De toute façon, ce n’est pas ça qui me servira dans la vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Faute d'inattention ( pv Magdalena )

Revenir en haut Aller en bas

Faute d'inattention ( pv Magdalena )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suki Gakuen ♥ :: L'intérieur du lycée :: Salles de classe-