Suki Gakuen ♥
Bienvenue à Suki Gakuen ♥️

Ce forum était anciennement lié à Amour Sucré d'où l'adresse mais ce temps est révolu, nous vous proposons ici d'incarner des personnages parfaitement imaginaires et de venir les faire évoluer dans notre lycée ♥️

Connecte-toi / Inscris-toi vite ! ☺️


Bienvenue au lycée Suki Gakuen, où amour et conflits se mêlent pour un endroit unique au monde ♥
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Interlude musical - pv. Saaya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 19
Date d'inscription : 23/05/2013

Nous voulons en savoir plus~
Âge:
Orientation Sexuelle:
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Interlude musical - pv. Saaya Mer 29 Mai - 11:08

Les études. Quelle idiotie tout ça. J’étais parti dans l’optique d’arrêter dès l’obtention de mon bac pour la seule et unique raison que je ne me voyais pas passer plus de vingt ans sur les bancs de l’école comme on dit. Pourtant, mon idiot de beau-père m’avait forcé la main, et surtout, avait forcé la main de ma mère pour m’envoyer ici. J’avais lancé un vague grognement dans la voiture en fixant le paysage qui défilait. Erik m’avait posé une question qui ressemblait plus à un sarcasme, mais je m’en foutais royalement. Je ne l’avais même pas écouté en fait. La route avait été longue, trop longue pour que je n’arrive à supporter Erik tout du long ; j’avais d’ailleurs passé la dernière vingtaine de minutes avec mes écouteurs sur les oreilles pour être sûr de ne plus l’entendre. Et dire qu’il n’y avait que trente minutes de route entre Versailles et le XII arrondissement de Paris. Enfin.. Cinquante avec les embouteillages, soit. Une fois arrivé, j’avais lancé un vague « salut abruti » des plus aimables, avais attrapé ma valise, mon sac de cours et celui de sport avant de me sauver rapidement vers l’intérieur du lycée. Il ne manquerait plus que je l’entende me répondre.

S’en était suivie une petite balade jusqu’à ma chambre pour y déposer tout mon bordel. J’avais pu remarquer à ce moment que j’avais un colocataire. On verra ce que cela donnera hein. J’avais galéré à trouver l’endroit où je devais me rendre pour récupérer la clé de ma chambre. Et mon emploi du temps, et tout ce bordel administratif quoi. J’avais ensuite décidé de me balader un peu dans l’enceinte du lycée pendant que les autres étaient en cours. J’aurais pu les rejoindre, soit, mais franchement, aller en cours pour trente minutes, ça ne servait strictement à rien. On pouvait me dire quelque chose, mais encore une fois, cela ne m’importait pas vraiment. Voire même pas du tout en fait.

Après un moment de marche un peu au hasard – pour ne pas dire complètement en fait – j’étais tombé sur une salle de musique. Autant m’arrêter là pour un moment non ? Et puis.. Cela faisait un moment que je n’avais pas fait de musique par plaisir. Je jetai un coup d’œil aux alentours, histoire d’être sûr que personne ne me voyait. Non pas que j’étais timide ou autre, mais je ne voulais simplement pas être dérangé.

Une fois la porte refermée derrière moi, je jetai mon dévolu sur le piano qui se trouvait dans un coin. Je m’y assis et commença à jouer une mélodie qui me trottait en tête depuis que j’avais arrêté ma musique en sortant de la voiture de mon beau-père. Mais au bout de cinq ou six minutes à galérer sur le même passage que je n’avais plus en tête, j’avais arrêté en marmonnant en anglais pour moi-même, vu qu’il n’y avait personne de toute façon : « me faut les partitions, c’chiant. »

Je passai rapidement à la batterie. En fait, au départ, j’avais voulu trouver le gymnase pour avoir une balle de basket et faire quelques paniers ; mais la pluie m’avait très vite poussé à rester à l’intérieur. J’avais besoin de bouger, de me défouler. J’ôtai ma veste pour me retrouver un simple débardeur noir et m’installai à cet instrument après avoir attrapé des baguettes qui trainaient par là. Et c’était parti. J’avais commencé doucement, mais très vite, j’étais parti dans un solo de batterie assez rapide et avais même fermé les yeux un court instant. Pourtant quand je les ouvris à nouveau, je remarquai une demoiselle dans la salle. Je m’arrêtai presque instantanément et la fixant. C’était quoi cette couleur de cheveux ? Non mais franchement..

« Y’a un problème ? » lançai-je.

J’avais voulu rajouter un ’’gamine’’ mais je m’étais vite ravisé. Pas que je voulais faire ami-ami avec elle, ça, ce n’était pas mon problème, mais.. Ca ne le faisait pas de faire fuir une gamine non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Interlude musical - pv. Saaya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suki Gakuen ♥ :: Les clubs du lycée :: Salle de musique-