Suki Gakuen ♥
Bienvenue à Suki Gakuen ♥

Ce forum était anciennement lié à Amour Sucré d'où l'adresse mais ce temps est révolu, nous vous proposons ici d'incarner des personnages parfaitement imaginaires et de venir les faire évoluer dans notre lycée ♥

Connecte-toi / Inscris-toi vite ! ☺


Bienvenue au lycée Suki Gakuen, où amour et conflits se mêlent pour un endroit unique au monde ♥
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le fusil et la femme ne se prêtent pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Martham Goldsmith
Graphiste mafieux badass
Graphiste mafieux badass
avatar
Messages : 477
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 19
Localisation : Tombant du haut de ta plus grosse connerie

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 20 ans
Orientation Sexuelle: Hétéro
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Le fusil et la femme ne se prêtent pas Jeu 4 Avr - 21:47


Martham
Goldsmith



Carte d'identité

Âge : 21 ans

Sexe: Ba je suis un mec voyons.

Nationalité : Italien et russe mais je préfère Italien.

Statut : 1ère année prépa

Club : Club de musique

Logement : J'ai mon propre appart mes propres gardes du corps ect. Bref pas au lycée quoi.

Loisirs : euh les loisirs légaux ? ou illégaux ?
& More.

Et ton avatar, c'est qui ? Takasugi Shinsuke ( Gintama )

Et le code ? validé par ton amour de ta vie Shinou.

Comment avez-vous trouvé le forum ? Google est mon amie

Autres choses ? Ma belle famille , mon super Bro Ed ;D mon beau bro Rob et enfin Shin '^' je sais plus ou est ta place dans la famille t'est mon neveu na ? XD




Description Physique.



- Ta vu ces cheveux?

- Ouais à sont âge faire une teinture c'est nul !

Pendant son sommeil, état habituel de ce type, on peut remarquer de nombreuse choses. L'écarlate chevelure, par exemple, se pose souvent sur son visage et sur sa nuque comme des pèlerins dans un lieu sacrée, immobiles et calmes, ils guettent le réveille de leur grand porteur. Ils posent leur siège sur une peau laiteuse, gardienne du miel précieux caché dans l’alcôve de ces yeux. Les rideaux de paupière décoré par la dentelle de ces cils fermé gardent le trésor. C'est ainsi qu'il protège l'or de ces yeux des petits curieux à leur recherche. Malheureusement son œil droit lui, fut touché pendant un "entrainement" et se retrouve décoré d'une cicatrice depuis.Puis il y a ces lèvres, fine grappe de vin à la couleur discrète de chair peu rosé, qui on était quelque fois goûté par des personnes privilégié.
Il y a aussi cette montagne fier au beau milieu de son visage, qui sait ne pas faire trop parler de lui. Grave ces sourcils rarement froncés démontrent son calme. Langoureuse, sa nuque et décoré par un bijou en argent au origine mystérieuse mais à l'âge certain. Il n'est pas très grand, 1m75 au moins, mais l’agrandir l'aurai enlaidit. Cela aurait gâcher ces jambes. Mon dieu ces jambes. Si on voit qu'elles, on jurerai qu'elles sont celles d'une femme, parce qu'il a, sans fausse modestie des jambes incroyables, à la finesse et à la beauté époustouflante qui même plusieurs années plus tard ne feront  pousser aucun poil, ces merveilles il les cache toujours sous un pantalon ample, comme son torse finement musclé sous un t-shirt de couleur terne. Ces pieds, toujours glacé s'enlace souvent dans son sommeil, leur taille assez petite lui permet de se chausser avec tout et n'importe quoi pour peu qu'il sache marcher dedans.(Non il n'a pas essayé les talons). Il n'est pas du genre à montrer ces atouts, sinon il se baladerait en short tout l'été. Et le fait qu'il sois imberbe est assez agaçant, car il semble coincé pour l'éternité à sa 18éme année. Mais vient le jour du smoking, le moment où il doit enlever son bandeau et ramener ces cheveux en arrière pour que l'on voit enfin son visage. Mais la dés maintenant, il se réveille et baille, s'étire et se lève.          
 




Description Mentale



- Votre fils est plutôt étrange mais il est vraiment intelligent je lui suggère de faire de longue et grande étude. Avez vous déjà testé son Q.I ? Oui ? 180 ?! Il a un grand avenir.

Dans son monde, les murs sont des flammes et les maisons sont des feux grégeois aux allure triste. Et dans le monde qu'il voit, rien n'est vrai, tout est mensonge. Tout est apparence et réalité n'est qu'utopie. Couché dans son canapé il ressasse de vieux souvenir enfoui de sa mémoire puis il observe le policier qui ment allégrement à sa femme en cachant non loin de là sa maîtresse qui vient à peine d'arriver, ou bien le vieillard assis sur un banc qui à du supporter les mensonges de ces enfants pour leur absence à ces côtés. Martham se leva, attrapa son manteau et ouvrit la porte de son appartement. Bien sûr pour lui tout est apparence, aucun sentiment n'est vrai. Il fait donc semblant pour ressembler au autres sans vraiment l'être. Il devient alors le garçon parfois aimable mais râleur qui par des phrases bien placés cache sa lassitude. Et surtout il préfère dormir, paisiblement et dans n'importe qu'elle position, c'est un moyen comme un autre d'échapper quelque temps seulement au monde du mensonge et du faux, il ne se considère pas comme un saint rassurez vous, tous au contraire il pense être le meilleur dans ce domaine et ça dans n'importe qu'elle langue, il s'assure alors de ne jamais avoir vraiment ressentit des choses comme l'amour, cette frivolité qui apaise le cœur des inconscients et des naïfs qui n'est rien d'autre qu'une fastueuse comédie qui comme tel, se finit toujours par un la fermeture du rideau. La seule vérité en ce monde pour lui, c'est le goût, la nourriture, surtout si un animal est mort pour ça. C'est bien connu non, seul la mort est vrai au final. Le chocolat par exemple, c'est un aliment qu'il aime beaucoup, non adore, c'est quasiment un dieu pour lui.

Il sort son visage de l'encadrement de la porte puis regarde avec indifférence le paysage puis les gens en bas. Les jeunes, cette idylle qui ne dur jamais très longtemps car vite rattrapé par le temps et les problèmes. Par l'hideuse vérité, le beau mensonge ou encore la réalité imposé. Tous ça vous à l'air pessimiste, vous avez tort, il n'est pas optimiste non plus, disons plutôt que par son intelligence il est tout simplement réaliste. Il ne fait que le regarder le peuple travailler comme des fourmis dans une fourmilière d'acier et de fer, pour une reine nommé société qui jamais ne leur apportera aucune aide quand leur carcasse insipide qui avançant vers une mort certaine sera trop vieille pour avancer encore et dépérira dans un coin, entouré d'une famille, trop pauvre pour lui offrir une sépulture décente.
Le vent froid caresse sa nuque dévoilé. Il frissonne puis avance, descend les escaliers, pense à ces maigres possession que sont ces livres de science fiction et de fantastique, les consoles de jeux, les DVD's et quelque Victor Hugo propre dans un coin de sa commode. Têtu, il avait gardé beaucoup d'objet de son enfance dans une grande armoire, puis qu'au fond sa famille reste véritable.

Quelque part dans les dossiers de son cerveau, il y a le dossier égoïsme, bien caché sous des tonnes de renforcement mentale qui furent très tôt pratiqué.
Il approche lentement du vieille homme et s’assit à ces côtés, celui-ci souris puis lui dit:

-J'aurai aimé avoir un petit fils comme vous.

-Mais je suis votre petit fils, grand père, vous l'oubliez juste un peu plus chaque jour.

-..Maintenant que tu le dit! dit-il en riant.

Le pauvre vieille homme Alzheimer, cru encore fois aujourd'hui Martham qui n'était pas bien sûr le grand-père de Martham. Chaque jours venait s'asseoir à ces côtés et lui contait sa journée, même si celui-ci allait finir par l'oublier le lendemain. Parce qu'au fond il était sans aucun doute quelqu'un de bien. On ne peut bien sûr pas passer au silence sa maladive phobie de la peur ou encore son affection pour les animaux plus petit que lui, car dans son cœur il y a un diamant bleu, au teint fragile appelé Honneur. C'est cette honneur qui s'exclame parfois quand celui-ci se trouve face à quelqu'un de plus grand que lui, ou bien de sa capacité à toujours gagner dans un jeu, qu'importe celui-ci peut être, on peut aussi parler de son sens du combat, combat qu'il ne perd aussi jamais. Jusqu'à ce que quelqu'un y arrive. Attendait-il peut être, un sauveur dans ce monde détestable qu'il ne supportait plus, ou sa force de caractère allait-elle être encore d'un grand secours. Aller savoir, seul l'avenir nous le dira.        

     




Histoire




-Tu n'est pas mon fils.

J'ai de trop vague souvenir de mon enfance. Tous se perd mais une phrase reste. " Tu n'est pas mon fils". Peut être qu'elle m'a choqué, ou qu'elle me disait la strict vérité. J'aurai aimé ne pas être son fils c'est vrais , mais enfant je suis sur que c'est parole m'avait choqué, parce que surtout ce n'était pas a moi qu'elle était dite. Je le sais. Je ne regardais jamais mon père dans les yeux. Son regard était si effrayant. A chaque fois que je faisait quelque chose , une bêtise je me retrouvais coincé , dans cette grande salle noir , il y avait toujours des bruit bizarre la dedans. Il faisait si noir. C'est peut être pour sa que j'ai peur de ce doit normalement faire peur. Car j'avais toujours peur, j'ai tellement pleuré à cette époque, que je ne pleure plus une larme maintenant. A vrais dire pour lui je n'étais rien, mais mon frère , je n'avais pas compris pourquoi il avait dit ça à mon frère. Il avait toujours tout fait pour être ce que mon père voulait de lui. Mais ce jour la je me rappelle qu'il m'avait dit quelque chose de très important. Ah oui je me rappelle, je crois un truc sur..... sur son homosexualité. Ah je sais pourquoi maintenant il lui a dit sa , à cette époque , il n'a pas du aimé après vu qu'il est mort. Je me rappelle pas de sa mort. Je sais que c'était ce jour la. Ma mère ma dit que la maison a brulé et qu'on est tous partis sauf mon père. Je me sens encore idiot de l’appeler comme ça. Je ne l'ai jamais vraiment considéré comme mon père c'était plutôt l'homme qui avait épousé ma mère , l'homme qu'elle avait aimé. Après ces événements nous sommes partis habiter en Italie. Pendant très longtemps l'Italie a était mon pays, ces femmes , ces hommes je les connaissais tous. Les habitudes, les langues. J'étais heureux vraiment. Même entouré de garde de corps toute la journée , tout le monde au collège me trouver bizarre mais j'avais tellement l'habitude que je ne pouvais trouver sa normal. Une rangé de garde me faisant la révérence quand je sortais de ma chambre, les repas toujours gouté avant que je ne mange, le grand luxe, les opéras, les costumes bien taillé. Je m'amusais bien. J'ai besoin de mon grand père , il est devenu mon père , il me ressemble beaucoup en plus, pas physiquement mais mentalement , je finissais souvent ces phrases d'ailleurs. Mais il c'est aperçu que je n'était pas vraiment heureux. Je me ne sentais pas proche des gens , il y avait toujours un murs de garde pour m'empêcher toute relation , il a alors voulu m'envoyer en France , il m'avait dit que c'était un beau pays. Alors je l'ai cru , et je suis partis en France , il y avait déjà ma sœur là bas , j'ai habité chez elle pendant un moment , puis elle m'a parlé d'un super lycée qui serait bien pour moi, elle voulait surtout se débarrasser de moi ouais! J'ai toujours étais proche de ma famille et je me suis retrouvé à Versailles tout seul avec moi même et 100 000 euro , oui tous ça , cadeau de Papi . J'ai de super cadeau moi. Mais grand père a tout de même insister pour que je prenne un seul garde , Ivan, un ami depuis 12 ans , certes un ami un peu trop proche mais un ami quand même, je l'adore vraiment. Donc il fait office de famille. Je suis donc depuis un moment à Suki Gakuen.  

_______________________________________






Confucius a dit "C'est quand un moustique se pose sur tes testicules que tu comprends que la violence n'est pas toujours une solution"

Spoiler:
 


Dernière édition par Martham Goldsmith le Mer 15 Jan - 17:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://edonokuroitaiyo.forum-canada.com/
Shin
Admin Pervers
Admin Pervers
avatar
Messages : 1196
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 62
Localisation : Dans ton lit.

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 18 ans.
Orientation Sexuelle: Pansexuel.
Petit(e) ami(e):
MessageSujet: Re: Le fusil et la femme ne se prêtent pas Jeu 4 Avr - 21:55

HAHAHHAHAHHA XDDD MA VUE EXTERIEURE *O* xD

_______________________________________



Surgit aux commissures
Un appétit de luxure,
Une montée subite
Nous incite, nous invite
A des gestes explicites.


spoiler:
 
spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-eternal-dance.eklablog.com/
Kanako Solfing
Ancien staff
Ancien staff
avatar
Messages : 346
Date d'inscription : 18/04/2012
Age : 25

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 20 ans.
Orientation Sexuelle: Hetéro.
Petit(e) ami(e): Edward Lunster ♥
MessageSujet: Re: Le fusil et la femme ne se prêtent pas Sam 6 Avr - 16:48

LAPIN !! Oui pardon je sors. Mais ce RP m'avait marqué. Vive les lapins. Ce sont nos amis, ne les mangez pas éoé xD

Bref, je sais pas trop quoi te dire autre que ta fiche est pas mal du tout *o* J'aime bien Martham, c'est un chic type peut-être un peu froid mais franchement cool *o* xD Je lui donne 19/20 parce que y'a que Edward qui peu avoir 20/20 :x xDD

Enfin bref, j'aime aussi son côté un peu drôle même si c'est que dans ca tête genre par exemple le : "PETITE TAILLE ?! JE NE SUIS PAS PETIT. No no no ! Je fais 1m75 je ne suis pas petit!" ma fait rire :x xD On sait qu'il est complexé par sa taille quand même hein promis je le taquinerais pas la dessus :x xD

Bon tu l'auras compris...tu es re VALIDE par Kana-sama *o* xD


_______________________________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Lunster
Ancien staff
Ancien staff
avatar
Messages : 1186
Date d'inscription : 01/11/2011

Nous voulons en savoir plus~
Âge: 20
Orientation Sexuelle: hétérosexuel
Petit(e) ami(e): Kanako Solfing ♥
MessageSujet: Re: Le fusil et la femme ne se prêtent pas Dim 7 Avr - 13:27

Bro ♥

J'aime les couleurs que tu as modifiées *___*

Dis donc c'est pas bien grand 1m75, Ed' fait 1m87. *sort en courant*

Haaaan, genre le mafieux trouillard qui a peur des films d'horreur et qui fantasme sur les lapins... xD Ca valait le coup de la réécrire ta fiche o/

Le retour d'Ivan, le collant *o*
Bon en tout cas j'ai rigolé un peu en lisant xD
Bon RP !

_______________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le fusil et la femme ne se prêtent pas

Revenir en haut Aller en bas

Le fusil et la femme ne se prêtent pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Suki Gakuen ♥ :: Partie administration :: Gestion du personnage :: Bureau d'inscription :: Fiches validées-